ENTREPRENEURS, GESTIONNAIRES et PROFESSIONNELS ENTREPRENEUR·E·S ET
PROFESSIONNEL·LE·S

Voici l’info qu’il vous faut:
pertinente, utile et brève

Recevez gratuitement chaque jour:

Votre adresse servira uniquement à vous envoyer nos infolettres. Vous ne recevrez pas de courriels publicitaires et vous pourrez vous désabonner en tout temps.

Les libéraux veulent taxer davantage les banques

Publié le 25 août 2021
par Johanna Sabys

Le premier ministre sortant Justin Trudeau (Source: Parti libéral du Canada)

  • Justin Trudeau s’est engagé aujourd’hui à augmenter de 3% le taux d’imposition des «grandes institutions financières».
  • Le chef libéral prévoit aussi d’établir un «dividende de la relance» financé par les grandes banques et les compagnies d’assurance qui, dit-il, «se sont très bien portées» pendant la pandémie. 

Il est temps d’en «demander un peu plus» aux banques et aux compagnies d’assurance, a affirmé cet après-midi le premier ministre sortant à Vancouver, en Colombie-Britannique. 

  • «Les Canadiens ont fait des sacrifices», souligne-t-il, et ces institutions «doivent aussi faire partie de la solution».

S’il est réélu, son gouvernement: 

  • ferait passer le taux d’imposition des banques de 15% à 18% sur la part de leurs profits qui dépasse 1 milliard $ par an; et
  • obligerait les grandes banques et les compagnies d’assurance à verser au gouvernement un «dividende de la relance». 

Selon les libéraux, ces 2 mesures rapporteraient au moins 2,5 milliards $ par an. 

  • Le PLC s’engage à ce qu’elles soient en vigueur dès l’an prochain et pendant 4 ans. 

Avec ces 2,5 milliards $ annuels, Trudeau compte financer son programme, et notamment permettre aux Canadiens de «devenir propriétaires plus tôt». 

Johanna Sabys