ENTREPRENEURS, GESTIONNAIRES, PROFESSIONNELS ENTREPRENEUR·ES et
PROFESSIONNEL·LES

Voici l’info qu’il vous faut:
pertinente, utile et brève

Recevez gratuitement du lundi au vendredi:

et chaque samedi:

Votre adresse servira uniquement à vous envoyer nos infolettres. Vous ne recevrez pas de courriels publicitaires et vous pourrez vous désabonner en tout temps.

InfoBref vous est offert gratuitement grâce au soutien de:

Les Canadiens ne comptent pas dilapider l’épargne record qu’ils ont accumulée durant la pandémie

Publié le 11 fév 2021
par Alain McKenna
Les Canadiens ne comptent pas dilapider l’épargne record qu’ils ont accumulée durant la pandémie

(Source: Unsplash)

  • Les Canadiens ont collectivement accumulé 150 milliards $ en économies depuis le début de la pandémie, grâce à l’aide gouvernementale qu’ils ont reçue et à la fermeture de nombreux commerces qui a limité leurs occasions de dépenser. 
  • Même si la situation sanitaire s’améliore en 2021, près de sept Canadiens sur dix prévoient continuer d’épargner pendant encore au moins un an. Cela pourrait ralentir la reprise économique une fois la pandémie endiguée.

L’aide gouvernementale canadienne pendant la pandémie a été parmi les plus généreuses au monde. 

  • Or, avant l’arrivée de la Covid-19, les Canadiens étaient parmi les consommateurs les plus endettés de la planète.
  • Résultat: plutôt que de dépenser la somme reçue d’Ottawa quand l’économie redémarrera, une majorité de Canadiens préfèreront rembourser leurs dettes et mettre le reste de côté, constate un sondage réalisé par Nanos pour le compte de l’agence Bloomberg.

Seulement un Canadien sur quatre pense qu’il aura moins d’argent dans ses poches à la fin de cette année qu’au début de la pandémie, indique par ailleurs le sondage.

Comme une majorité de gens prévoit continuer d’épargner, la reprise économique attendue par les économistes pour la deuxième moitié de cette année pourrait ne survenir que plus tard, l’an prochain.

  • En revanche, quand la pandémie sera officiellement terminée et que les Canadiens recommenceront à consommer, Bloomberg conclut qu’alors on pourra s’attendre à une reprise rapide de l’activité économique.
Alain McKenna