ENTREPRENEURS, GESTIONNAIRES et PROFESSIONNELS ENTREPRENEUR·E·S ET
PROFESSIONNEL·LE·S

Voici l’info qu’il vous faut:
pertinente, utile et brève

Recevez gratuitement chaque jour:

Votre adresse servira uniquement à vous envoyer nos infolettres. Vous ne recevrez pas de courriels publicitaires et vous pourrez vous désabonner en tout temps.

L’engouement actuel envers les jetons non fongibles est exagéré, mais leur technologie est là pour rester, selon un expert québécois en cryptomonnaie

Mis à jour le 5 avr. 2022
par Alain McKenna

(Source: Unsplash)

  • Des tweets et des images tirées du web qui rapportent des millions de dollars à leurs créateurs grâce à une mise aux enchères: ce n’est qu’un effet de nouveauté provoqué par l’émergence toute récente des jetons non fongibles, ou NFT.
  • La technologie derrière ce phénomène, elle, est là pour rester parce qu’elle répond à un besoin de plus en plus important lié à l’économie numérique, assure Martin Lalonde, fondateur d’Investissement Rivemont, premier gestionnaire de portefeuille au Canada à avoir lancé un fonds de placement lié aux cryptomonnaies.

Les NFT certifient de façon numérique la propriété d’un actif intangible, un peu comme un acte notarié imprimé certifie la propriété d’un objet physique, explique à InfoBref Martin Lalonde.

Les NFT reposent sur une technologie propre à la cryptomonnaie Ethereum et appelée «contrats intelligents».

Ces contrats inscrivent dans un registre public – ce qu’on appelle la «chaîne de blocs» de l’Ethereum – le nom des parties impliquées dans une transaction précise. Ils permettent d’identifier le propriétaire d’un bien numérique, comme un fichier Jpeg ou un tweet. 

> Pour aller plus loin: Que sont les NFT et pourquoi valent-ils soudain des millions de dollars? – voici l’essentiel

Cette technologie peut apporter des bénéfices importants à certains secteurs de l’économie numérique, comme la création artistique et le jeu vidéo. C’est ce qui explique l’engouement démesuré dont elle est l’objet actuellement, ajoute Martin Lalonde.

  • «Est-ce qu’une vidéo de 3 secondes publiée sur YouTube vaut réellement plusieurs centaines de milliers de dollars? C’est certainement exagéré.»
  • «Mais on voit souvent ce genre de phénomène avec les nouvelles technologies: il y a un emballement exagéré au début, puis on finit par découvrir leur véritable valeur à plus long terme.»

L’Ethereum et le bitcoin se distinguent de plus en plus dans les rôles que ces cryptomonnaies pourraient jouer à long terme.

  • Les partisans du bitcoin le voient remplacer l’or comme valeur refuge pour l’économie numérique de demain, et le considèrent donc comme un placement.
  • L’Ethereum est plutôt perçu comme un outil de certification pour des transactions importantes, comme l’achat de biens numériques de grande valeur.
Alain McKenna