ENTREPRENEURS, GESTIONNAIRES et PROFESSIONNELS ENTREPRENEUR·E·S ET
PROFESSIONNEL·LE·S

Voici l’info qu’il vous faut:
pertinente, utile et brève

Recevez gratuitement chaque jour:

Votre adresse servira uniquement à vous envoyer nos infolettres. Vous ne recevrez pas de courriels publicitaires et vous pourrez vous désabonner en tout temps.

Le gouvernement Legault pourrait verser un autre chèque aux Québécois

Publié le 17 mai 2022
par Johanna Sabys

François Legault (Source: Émilie Nadeau / Bureau du premier ministre)

  • Le premier ministre a indiqué mardi qu’il préférait envoyer un nouveau chèque, dont les Québécois feraient ce qu’ils veulent, plutôt que de plafonner le prix du litre d’essence, qui atteint actuellement des sommets. 
  • Quelques semaines après avoir versé 500 $ à 6,4 millions de Québécois, François Legault croit que, pour lutter contre la hausse du cout de la vie, une nouvelle somme d’argent serait plus utile que de «subventionner l’essence». 

Le Parti québécois propose une loi pour plafonner le prix à la pompe à 1,60 $ le litre, en faisant payer la différence aux compagnies pétrolières.

François Legault s’oppose à cette idée qu’il ne juge pas «sérieuse». 

  • Le Québec ne peut pas dicter le prix aux sociétés pétrolières, dit-il. 
  • Si on veut plafonner à 1,60 $ le litre, il faudrait subventionner l’essence. 
  • Or, une subvention de l’essence serait contre-productive pour limiter la consommation d’énergie fossile et lutter contre les changements climatiques.
Johanna Sabys