ENTREPRENEURS, GESTIONNAIRES et PROFESSIONNELS ENTREPRENEUR·E·S ET
PROFESSIONNEL·LE·S

Voici l’info qu’il vous faut:
pertinente, utile et brève

Recevez gratuitement chaque jour:

Votre adresse servira uniquement à vous envoyer nos infolettres. Vous ne recevrez pas de courriels publicitaires et vous pourrez vous désabonner en tout temps.

Le Canada augmentera sa production de pétrole pour en livrer à l’Europe

Publié le 24 mars 2022
par Johanna Sabys

Justin Trudeau et la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen (Source: Twitter du premier ministre)

  • Le gouvernement fédéral accepte que l’industrie pétrolière canadienne augmente ses exportations de pétrole et de gaz d’environ 5% pour répondre aux demandes des pays européens qui devront se passer des hydrocarbures russes. 
  •  Le ministre canadien des Ressources naturelles Jonathan Wilkinson affirme que le Canada pourra, d’ici la fin de l’année, augmenter progressivement ses exportations de pétrole de 200 000 barils par jour, et celles de gaz naturel, de 100 000 barils d’équivalent pétrole par jour. 

Cette augmentation de la production canadienne va à l’encontre des objectifs climatiques pris par le gouvernement. 

Justin Trudeau a expliqué jeudi à Bruxelles qu’il faut trouver un équilibre entre 3 objectifs: 

  • s’assurer que l’Europe ne soit plus dépendante du pétrole et du gaz russes; 
  • punir la Russie et Vladimir Poutine; et 
  • revenir ensuite le plus rapidement possible vers l’énergie renouvelable.

Selon le premier ministre, à court terme, il est important de remplacer le pétrole et le gaz russes. Mais, à long terme, l’objectif n’a pas changé.

Le budget de la Défense devrait augmenter

Trudeau a confirmé que le budget des Forces armées canadiennes continuerait d’augmenter. 

  • Le montant des investissements supplémentaires sera annoncé lors du prochain budget.
  • Le budget de la défense représente pour l’instant 1,4% du PIB canadien.  

De nouvelles armes seront envoyées en Ukraine.  

Le Canada répondra aux nouvelles demandes formulées par le président ukrainien, assure Trudeau.  

  • Ottawa pourrait acheter des armes et des équipements pour les envoyer aux forces ukrainiennes. 

Trudeau doit appuyer l’exclusion de Poutine du G20, selon l’opposition.

Joe Biden a annoncé jeudi qu’il était prêt à exclure le président russe du G20, avant le prochain sommet qui aura lieu à Bali, en Indonésie, en novembre prochain.

Selon le parti conservateur, le premier ministre canadien doit suivre l’exemple du président américain.

  • De son côté, la ministre des Affaires étrangères Mélanie Joly dit qu’elle ne souhaite pas rencontrer son homologue russe Sergueï Lavrov lors du sommet de Bali.

En 2014, la Russie avait été expulsée du G8 après avoir envahi et annexé la Crimée. 

  • La Russie n’a pas retrouvé sa place au sein du groupe, qu’elle avait rejoint en 1997, et qui est redevenu le G7 depuis son départ.
Johanna Sabys