ENTREPRENEURS, GESTIONNAIRES et PROFESSIONNELS ENTREPRENEUR·E·S ET
PROFESSIONNEL·LE·S

Voici l’info qu’il vous faut:
pertinente, utile et brève

Recevez gratuitement chaque jour:

Votre adresse servira uniquement à vous envoyer nos infolettres. Vous ne recevrez pas de courriels publicitaires et vous pourrez vous désabonner en tout temps.

Jeune entreprise québécoise innovante

LatenceTech vérifie la rapidité et la fiabilité de vos connexions sans fil

Mis à jour le 20 nov. 2022
par Patrick Pierra

Benoit Gendron, président et cofondateur de LatenceTech

  • Le déploiement de la technologie sans fil 5G ouvre la porte à une multitude d’applications. Elles exigeront des connexions ultrarapides, avec des temps de réponse très courts et stables.
  • La jeune pousse LatenceTech va permettre aux exploitants de téléphonie et aux entreprises de s’assurer que la qualité et la rapidité des connexions sur les réseaux sans fil et Internet sont à la hauteur de ces exigences.

Le problème auquel s’attaque l’entreprise est la variation du temps de réponse sur les réseaux numériques.

«Le temps de réponse est le temps que mettent les données d’appel pour aller du point de départ au point d’arrivée, puis pour revenir au point de départ», explique Benoit Gendron, président et cofondateur de LatenceTech.

«Ce temps de réponse, qui correspond à la latence, varie de plus en plus. Or, beaucoup de nouvelles applications ont besoin d’une connexion à la fois ultrarapide et très stable.»

Il cite en exemple ces applications:

  • les véhicules connectés, qui bientôt devront se «parler» entre eux pour coordonner leurs mouvements et éviter les collisions;
  • la téléopération ou téléconduite de machines ou de véhicules à distance – par exemple, pour conduire des engins dans des lieux peu accessibles, comme au fond d’une mine;
  • la réalité virtuelle à distance.

De telles applications requièrent souvent la combinaison de connexions sans fil, pour rejoindre des objets ou des individus dispersés, éloignés ou en mouvement, et d’une connexion filaire, pour les connecter à un serveur central ou au nuage.

«Si une partie de la connexion est trop lente ou instable, beaucoup de ces applications perdent leur intérêt, ou peuvent même devenir dangereuses», note Benoit Gendron.


RECEVEZ GRATUITEMENT chaque jour par courriel L’ESSENTIEL DES NOUVELLES économiques, financières et technologiques: abonnez-vous ici aux infolettres quotidiennes d’InfoBref, ou cliquez Infolettres en haut à droite


La solution que propose LatenceTech est un logiciel qui mesure, en temps réel, le temps de réponse de chaque connexion.

Un petit logiciel est installé à côté du point de départ et du point d’arrivée, et il fait transiter, à des fins de mesure, des données de test en parallèle des données réelles. Il reproduit donc, de façon fidèle, les conditions de la connexion.

Ce système permet de suivre l’état de la connexion. Il permet aussi, grâce à l’apprentissage automatique d’intelligence artificielle, d’en faire une analyse prédictive.

«On veut faire des prédictions sur l’état de la connexion dans les 2 à 5 minutes suivantes, explique Benoit Gendron. Si on voit un risque de ralentissement ou d’instabilité de la connexion, alors on peut envoyer une alerte pour prévenir.»

Cela pourrait, par exemple, inciter un véhicule à ralentir de façon préventive, ou le conducteur d’une machine à distance à suspendre temporairement une opération délicate.


L’essentiel des nouvelles importantes chaque matin en 5 minutes? C’est ce qu’offre notre infolettre InfoBref Matin. Essayez-la et voyez pourquoi plus de 10 000 Québécois·es la reçoivent chaque jour:
abonnez-vous gratuitement ici ou en cliquant Infolettres en haut à droite


Le modèle d’affaires de l’entreprise est basé sur un service logiciel vendu à 3 types d’organisations:

  1. les fournisseurs de télécommunications – «on pense que bientôt des exploitants de réseaux sans fil vont offrir des forfaits qui incluront un plafond garanti du temps de latence», dit Benoit Gendron;
  2. les entreprises, particulièrement dans le secteur industriel – «pour leur transformation numérique vers l’industrie 4.0, certaines entreprises veulent suivre de nombreux équipements et capteurs, de sorte que leurs besoins dépassent parfois la capacité des réseaux Wifi, explique Benoit Gendron. Elles bâtissent alors parfois leur propre réseau cellulaire sans fil privé»;
  3. les fabricants de matériel de télécommunication, souvent appelés équipementiers, qui voudront permettre à leurs clients de suivre l’état de leur connexion.

La technologie est principalement conçue pour des entreprises, mais les particuliers peuvent l’essayer sur leur téléphone ou leur tablette en téléchargeant l’application mobile gratuite Mobile Latency Measurement dans l’App Store pour iOS ou dans Google Play Store pour Android.


Entrepreneur·es, restez à l’affût des nouvelles économiques, financières, technologiques et politiques qui vous concernent en seulement quelques minutes par jour: abonnez-vous aux infolettres gratuites d’InfoBref ici ou en cliquant sur Infolettres en haut à droite


Actuellement, LatenceTech emploie 4 personnes et plusieurs stagiaires.

L’entreprise est en phase d’expérimentation de sa technologie avec plusieurs organisations dans divers segments de marché.

Elle a un premier client payant et son service est installé chez des exploitants de réseau de télécoms en Amérique et en Europe.

LatenceTech fait partie des 20 jeunes pousses sélectionnées cette année dans le programme Bourse+ de Startup Montréal. [Découvrez d’autres jeunes entreprises québécoises innovantes soutenues par cet organisme et par d’autres.]

Prochaines étapes à surveiller:

LatenceTech mène en ce moment un tour de financement pour augmenter son capital-actions afin de poursuivre son développement.

Elle est ouverte à mener des tests avec des entreprises qui ont des besoins pour des applications critiques à très faible temps de latence.

Patrick Pierra