ENTREPRENEURS, PROFESSIONNELS, INVESTISSEURS ENTREPRENEUR·ES et
PROFESSIONNEL·LES

Voici l’info qu’il vous faut:
pertinente, utile et brève

Recevez gratuitement du lundi au vendredi:

et un samedi par mois:

Votre adresse servira uniquement à vous envoyer nos infolettres. Vous ne recevrez pas de courriels publicitaires et vous pourrez vous désabonner en tout temps.

InfoBref vous est offert gratuitement grâce au soutien de:

Un salaire minimum à 18 $ l’heure nuirait aux PME, dit leur association

Mis à jour le 17 déc 2021
par Félix Côté
Un salaire minimum à 18 $ l’heure nuirait aux PME, dit leur association

(Source: Unsplash)

  • Plusieurs organisations syndicales réclament que le salaire horaire minimum au Québec, actuellement à 13,50 $, soit porté à 18 $. C’est le seuil minimal qu’elles jugent nécessaire pour permettre aux travailleurs de sortir de la pauvreté.
  • La Fédération canadienne de l’entreprise indépendante (FCEI) croit qu’une telle hausse fragiliserait les PME. Elle suggère d’autres mesures pour favoriser une hausse des salaires, et pour aider les travailleurs à sortir de la pauvreté. 

Une hausse du salaire minimum à 18 $ forcerait les PME à s’ajuster. 

Selon un sondage de la FCEI:

  • 30% des PME devraient revoir les salaires de leurs employés, y compris ceux qui ne sont pas au salaire minimum;
  • 33% devraient augmenter le prix de leurs produits et services;
  • 11% devraient réduire leur nombre d’employés; et
  • 18% des propriétaires de PME devraient compenser en travaillant plus d’heures.

11% des entreprises seraient même fragilisées au point d’envisager une fermeture. 


Entrepreneur·es, restez à l’affût des nouvelles économiques, financières, technologiques et politiques qui vous concernent en seulement quelques minutes par jour: abonnez-vous à l’infolettre gratuite d’InfoBref ici ou en cliquant Infolettres en haut à droite


D’autres moyens pourraient aider les PME à hausser les salaires, croit la FCEI. 

Selon les entreprises sondées, les moyens les plus efficaces seraient que le gouvernement: 

  • réduise le fardeau fiscal global (79%);
  • baisse les taxes sur la masse salariale (73%); et
  • offre des crédits d’impôt (58%).
Félix Côté