ENTREPRENEURS, GESTIONNAIRES et PROFESSIONNELS ENTREPRENEUR·E·S ET
PROFESSIONNEL·LE·S

Voici l’info qu’il vous faut:
pertinente, utile et brève

Recevez gratuitement chaque jour:

Votre adresse servira uniquement à vous envoyer nos infolettres. Vous ne recevrez pas de courriels publicitaires et vous pourrez vous désabonner en tout temps.

Legault promet de limiter à 3% la hausse des tarifs des services publics

Publié le 31 août 2022
par Johanna Sabys

François Legault (Source: Caq)

  • François Legault s’engage à limiter à un maximum de 3% par an la hausse des tarifs d’Hydro-Québec, du droit d’immatriculation, des droits de scolarité universitaires, des frais de services de garde, et du permis de conduire.  
  • Legault promet que si la Caq reste au pouvoir, ce plafond s’appliquerait pendant les 4 années de son prochain mandat. 

Et si, durant cette période, l’inflation annuelle redescendait sous 3%, la hausse des tarifs serait ajustée à la baisse, au niveau de l’inflation.

La Caq estime que cette mesure permettrait aux Québécois d’économiser près de 2,2 milliards $ sur 4 ans. 

Geler ces tarifs serait une mauvaise idée, soutient le premier ministre. 

  • Selon lui, un gel temporaire des tarifs provoquerait «un choc tarifaire» et mettrait «à mal» les finances de l’État.
  • Il argumente qu’une limitation à 3% est la façon la plus «responsable» de protéger les Québécois contre des «hausses brutales» de ces tarifs. 

Legault avait annoncé en mars qu’il mettrait en place «un mécanisme» pour éviter une forte hausse des tarifs d’électricité, qui ont été indexés sur l’inflation par son gouvernement en 2019 [détails (15 mars)].

Johanna Sabys