ENTREPRENEURS, GESTIONNAIRES et PROFESSIONNELS ENTREPRENEURS ET
PROFESSIONNELS

Voici l’info qu’il vous faut:
pertinente, utile et brève

Recevez gratuitement chaque jour:

Votre adresse servira uniquement à vous envoyer nos bulletins d’information. Vous ne recevrez pas de courriels de partenaires commerciaux et vous pourrez vous désabonner en tout temps.

Trudeau garde le cap sur la vaccination après sa réélection

Publié le 28 sept. 2021
par Johanna Sabys
  • Justin Trudeau affirme que la priorité d’Ottawa reste de gérer la pandémie. Son nouveau gouvernement imposera prochainement la vaccination aux employés fédéraux et aux Canadiens qui veulent voyager en avion ou en train.
  • Le premier ministre a aussi indiqué que Chrystia Freeland demeurera vice-première ministre et ministre des Finances dans son troisième gouvernement. La composition complète de son cabinet sera dévoilée le mois prochain. 

Le nouveau gouvernement Trudeau livrera un 3e discours du Trône pour lancer les travaux parlementaires.

  • Les députés devraient être de retour à la Chambre des communes en novembre. 
  • Le gouvernement libéral, toujours minoritaire, devra compter sur le soutien d’un parti d’opposition pour faire adopter ses projets de loi.

Les priorités du gouvernement fédéral n’ont pas changé. 

Le 3e gouvernement Trudeau compte rapidement: 

  • rendre la vaccination obligatoire pour les employés fédéraux et les Canadiens de 12 ans et plus qui souhaitent voyager en avion ou en train; 
  • imposer des peines criminelles à ceux qui harcèlent ou intimident les travailleurs de la santé; 
  • rembourser les provinces qui ont instauré un passeport vaccinal ou vont le faire; et 
  • mettre en place une preuve vaccinale que les Canadiens pourront utiliser lorsqu’ils voyagent à l’étranger.  

Justin Trudeau s’est aussi engagé à:  

  • gouverner pendant 4 ans supplémentaires: il ne déclenchera donc pas d’autres élections avant la fin de son nouveau mandat; et 
  • travailler avec les autres partis pour «livrer» des plans «ambitieux», notamment pour lutter contre la crise climatique. 
Johanna Sabys