ENTREPRENEURS, GESTIONNAIRES et PROFESSIONNELS ENTREPRENEUR·E·S ET
PROFESSIONNEL·LE·S

Voici l’info qu’il vous faut:
pertinente, utile et brève

Recevez gratuitement chaque jour:

Votre adresse servira uniquement à vous envoyer nos infolettres. Vous ne recevrez pas de courriels publicitaires et vous pourrez vous désabonner en tout temps.

En 2021, les investisseurs ont préféré les fonds communs aux fonds négociés en bourse

Mis à jour le 10 août 2022
par Félix Côté

(Source: Unsplash)

  • Entre début janvier et fin novembre 2021, les investisseurs canadiens ont acheté pour 112 milliards $ de fonds communs de placement (FCP, souvent appelés fonds mutuels), soit plus du double du montant qu’ils ont investi dans des fonds négociés en bourse (FNB), selon l’Institut des fonds d’investissement du Canada.
  • Si la tendance s’est poursuivie en décembre, ce serait la première fois depuis 2017 que les Canadiens investissent davantage dans des fonds communs que des FNB. Selon Fabien Major, planificateur financier et conseiller en gestion de patrimoine chez Gestion de capital Assante à Montréal, des investisseurs ont été attirés par les rendements souvent supérieurs que procurent les fonds communs. 

«Il y a eu beaucoup de nouveaux investisseurs autonomes pendant la pandémie», nous explique Fabien Major, qui est aussi chroniqueur en finances personnelles pour InfoBref.

  • «Plusieurs ont réalisé de gros rendements en 2020 en investissant eux-mêmes dans certaines actions et certains FNB.
  • En 2021, certains d’entre eux ont probablement voulu transférer leurs gains dans des fonds plus diversifiés ou qui ne suivent pas un indice.»

L’essentiel des nouvelles importantes chaque jour en 10 minutes? C’est ce que vous offrent, par courriel, les deux bulletins de nouvelles quotidiens d’InfoBref. Simples, clairs et utiles. Faites comme plus de 10 000 Québécois·es, essayez-les: abonnez-vous gratuitement ici ou en cliquant Infolettres en haut à droite


Il y a une nuance importante entre les FNB et les fonds communs, note Fabien Major. 

  • Beaucoup de FNB ne font que reproduire un indice et ne peuvent jamais le dépasser.
  • Certains fonds communs, eux, obtiennent de bien meilleurs rendements, comme certains fonds du secteur de l’énergie qui ont obtenu en 2021 des rendements supérieurs à 100%. 

Inversement, d’autres fonds communs peuvent avoir une performance moins bonne que celle des indices qui leur servent de référence.

Les FNB sont tout de même demeurés très populaires: les Canadiens y ont investi 53 milliards $ en 2021, ce qui est un nouveau record annuel pour cette catégorie d’investissement. 

­Consultez la section ARGENT d’InfoBref avec chaque jour nos nouvelles brèves, et chaque samedi nos conseils de finances personnelles, consommation et investissement.
Pour les recevoir gratuitement par courriel, abonnez-vous aux infolettres d’InfoBref ici ou en cliquant Infolettres en haut à droite

Félix Côté