ENTREPRENEURS, GESTIONNAIRES et PROFESSIONNELS ENTREPRENEUR·E·S ET
PROFESSIONNEL·LE·S

Voici l’info qu’il vous faut:
pertinente, utile et brève

Recevez gratuitement chaque jour:

Votre adresse servira uniquement à vous envoyer nos infolettres. Vous ne recevrez pas de courriels publicitaires et vous pourrez vous désabonner en tout temps.

Comment Elon Musk va-t-il financer l’achat de Twitter?

Mis à jour le 24 juil 2022
par Félix Côté

Elon Musk (Source: YouTube / TED)

  • Depuis qu’Elon Musk a conclu une entente avec Twitter qui lui permettrait d’acheter l’entreprise pour 44 milliards $US, une question se pose: avec quel argent le milliardaire va-t-il financer son acquisition?
  • Musk, qui est l’homme le plus riche du monde, aurait une fortune estimée à 257 milliards $US, selon le Bloomberg Billionaires Index. Le problème: une très grande partie de cette somme est constituée d’actions d’entreprises, et beaucoup de ces actions sont peu liquides. 

Une partie du plan qui doit permettre à Musk d’acquérir Twitter est déjà connu.

D’abord, l’homme d’affaires compte emprunter 25,5 milliards $US à une douzaine de banques.

  • Deux banques canadiennes, la RBC et la CIBC, participent au financement à hauteur de respectivement 750 millions $US et 400 millions $US. 

Les banques demandent une garantie de prêt. 

  • Twitter fournirait une garantie de prêt pour une portion équivalente à 13 milliards $US.
  • Musk fournirait, grâce à ses parts dans Tesla, une garantie pour la portion restante de 12,5 milliards $US. 

Le reste du montage financier, pour les 18,5 milliards $US restants, n’est pas encore connu.

Musk dispose de «seulement» 3 milliards $US en espèces et actifs liquides, selon les estimations de Bloomberg. 

Il pourrait solliciter la participation d’actuels actionnaires de Twitter ou celle de nouveaux investisseurs.

Musk a d’ailleurs déjà indiqué qu’il souhaitait conserver un «maximum» d’investisseurs actuels.

  • D’importants actionnaires du réseau social pourraient se rallier à Elon Musk en conservant leur participation dans l’entreprise lorsqu’elle sortira de la bourse. 
  • Ce pourrait par exemple être le cas du fondateur de l’entreprise, Jack Dorsey, dont la participation est estimée à un milliard $US. 

Musk pourrait aussi vendre des actions de ses autres entreprises, notamment Tesla. 

  • Ce scénario pourrait cependant faire baisser la valeur des actions de Tesla. 

Le milliardaire pourrait aussi vendre des actions qu’il possède dans des sociétés privées (non cotées en bourse), comme SpaceX et The Boring Company.

  • Ce scénario demeure cependant peu probable, parce que ces actions sont beaucoup moins liquides que les actions vendues en bourse. 

En ultime recours, Musk pourrait utiliser des cryptomonnaies qu’il détient, notamment des Bitcoins, de l’Éther et des Dogecoins. 

  • L’entrepreneur a déjà dit qu’il possédait de ces cryptomonnaies, mais n’a jamais divulgué les montants. 
  • Sa fortune pourrait donc être supérieure aux 257 milliards $US estimés par Bloomberg. 
Félix Côté