Filière électrique: Québec solidaire propose de nationaliser une partie du lithium et du graphite québécois

Publié le 15 nov. 2020
par Johanna Sabys
  • Pour être «aux commandes de la filière batterie», le parti d’opposition propose que l’État québécois nationalise deux mines de lithium et deux mines de graphite.
  • Lithium et graphite sont les deux principales composantes des batteries de voitures électriques, et QS propose qu’une société d’État prenne en charge l’exploitation et contrôle la transformation de ces ressources non renouvelables.
Johanna Sabys