ENTREPRENEURS, PROFESSIONNELS, INVESTISSEURS ENTREPRENEUR·ES et
PROFESSIONNEL·LES

Voici l’info qu’il vous faut:
pertinente, utile et brève

Recevez gratuitement du lundi au vendredi:

et un samedi par mois:

Votre adresse servira uniquement à vous envoyer nos infolettres. Vous ne recevrez pas de courriels publicitaires et vous pourrez vous désabonner en tout temps.

InfoBref vous est offert gratuitement grâce au soutien de:

Le patron d’Exfo s’impose fermement comme seul acheteur de la société qu’il a fondée

Publié le 16 juin 2021
par Patrick Pierra
Le patron d’Exfo s’impose fermement comme seul acheteur de la société qu’il a fondée

(Source: Maps)

  • Exfo (TSX: EXF, Nasdaq: EXFO), une entreprise de Québec qui vend des services techniques à l’industrie des télécommunications, s’était entendue la semaine dernière avec son fondateur et actionnaire majoritaire Germain Lamonde pour qu’il privatise l’entreprise en rachetant les autres actionnaires.
  • L’entreprise américaine Viavi a fait ensuite une offre d’achat à un prix 25% supérieur à celle de Germain Lamonde. Le fondateur l’a refusée et a catégoriquement fermé la porte à toute autre acquisition par un tiers.

Germain Lamonde détient 61% des actions et 94% des droits de vote d’Exfo.

  • Il a indiqué que Viavi avait déjà, deux fois auparavant, fait des offres d’achat pour la société.
  • Mais il a signifié que, en tant qu’actionnaire de contrôle, il ne vendrait pas à Viavi, quel que soit le prix, ni à un autre acheteur.
  • Il explique que sa société est bien gérée et qu’il ne veut pas modifier ses activités, «y compris le lieu de son siège social à Québec».

Lamonde a mis les choses au clair: 

  • soit il privatise l’entreprise, en rachetant les actions des autres actionnaires actuels au prix qu’il a offert;
  • soit Exfo reste cotée en bourse comme actuellement.

Patrick Pierra