ENTREPRENEURS, GESTIONNAIRES et PROFESSIONNELS ENTREPRENEUR·E·S ET
PROFESSIONNEL·LE·S

Voici l’info qu’il vous faut:
pertinente, utile et brève

Recevez gratuitement chaque jour:

Votre adresse servira uniquement à vous envoyer nos infolettres. Vous ne recevrez pas de courriels publicitaires et vous pourrez vous désabonner en tout temps.

Un meilleur salaire est encore ce qui motive les employés à quitter leur emploi

Mis à jour le 30 sept. 2021
par Félix Côté

(Source: Unsplash)

  • 55% des entrepreneurs canadiens ont de la difficulté à embaucher la main-d’œuvre dont ils ont besoin et 26% peinent à fidéliser leurs employés, selon une étude de la Banque de développement du Canada (BDC).
  • Devant ce constat, la BDC a sondé des employés et des employeurs sur ce qui motive le plus les employés à quitter leur emploi. Le salaire demeure le premier facteur. 

Le désir d’obtenir un salaire plus élevé est encore la principale raison qui pousse les travailleurs à changer d’emploi.

  • C’est ce que disent 57% des travailleurs qui souhaitent quitter leur emploi dans la prochaine année.

La deuxième raison la plus souvent citée par les employés: bénéficier de meilleurs avantages sociaux.

  • C’est pour cette raison principale que 32% des travailleurs voulant changer d’emploi le feraient.

RECEVEZ GRATUITEMENT chaque jour par courriel L’ESSENTIEL DES NOUVELLES économiques, financières et technologiques: abonnez-vous ici aux infolettres quotidiennes d’InfoBref, ou cliquez Infolettres en haut à droite


Les employeurs semblent sous-estimer ces facteurs monétaires.

  • 41% des employeurs croient que les salaires sont le facteur le plus important qui pousse les employés à changer d’emploi – soit 16% de moins que les employés eux-mêmes.
  • 21% des employeurs croient que le premier facteur est la recherche de meilleurs avantages sociaux – soit 11% de moins que les salariés eux-mêmes.

32% des employeurs croient plutôt que ce sont les nouvelles occasions qui se présentent sur le marché du travail qui, en priorité, convainquent un employé de changer d’emploi.

Pourtant, selon l’analyse de la BDC, les entreprises qui offrent une rémunération et des avantages sociaux concurrentiels ont:

  • 40% plus de chance de trouver facile de retenir leurs employés; et
  • 70% plus de chance de connaître une croissance des ventes supérieure à la moyenne.
Félix Côté