ENTREPRENEURS, GESTIONNAIRES et PROFESSIONNELS ENTREPRENEUR·E·S ET
PROFESSIONNEL·LE·S

Voici l’info qu’il vous faut:
pertinente, utile et brève

Recevez gratuitement chaque jour:

Votre adresse servira uniquement à vous envoyer nos infolettres. Vous ne recevrez pas de courriels publicitaires et vous pourrez vous désabonner en tout temps.

Cop26: toutes les voitures neuves à zéro émission en 2040?

Mis à jour le 22 juil 2022
par Johanna Sabys

(Source: Dcbel / Unsplash)

  • 33 pays, 40 villes ou États, dont le Québec, et 11 constructeurs automobiles s’engagent à «travailler» pour que toutes les voitures et camionnettes neuves vendues au niveau mondial soient zéro émission à partir de 2040 au plus tard, et dès 2035 dans les principaux marchés. 
  • Certains pays se sont même engagés à atteindre cet objectif dès 2030, voire 2025 pour la Norvège. Mais les pays qui fabriquent le plus de véhicules se sont abstenus. 

Les signataires se sont tous engagés aujourd’hui à accélérer la transition vers des véhicules zéro émission pour atteindre les objectifs de l’Accord de Paris.

L’entente comporte plusieurs paliers.

Les pays développés,

  • dont le Canada, le Royaume-Uni et une dizaine de pays européens,
  • s’engagent à ce que toutes les voitures et camionnettes neuves vendues au niveau mondial soient zéro émission à partir de 2040, et dès 2035 dans les principaux marchés. 

Les pays en développement,

  • dont l’Inde et le Mexique,
  • s’engagent à accélérer la transition vers des véhicules à zéro émission. 

Les villes, États et régions,

  • dont le Québec et une dizaine d’États et de villes américaines, 
  • s’engagent à convertir les véhicules qu’ils possèdent ou louent en véhicules zéro émission d’ici 2035. 

Les constructeurs automobiles,

  • dont General Motors, Ford, Volvo et Mercedes-Benz, 
  • s’engagent à ne vendre que des voitures et camionnettes neuves zéro émission sur les principaux marchés à partir de 2035. 

Mais ces engagements ne sont pas contraignants

Et, parmi les pays et les grands constructeurs qui n’ont pas signé, on retrouve:   

  • Chine, États-Unis, Japon, France et Allemagne; et 
  • Toyota, Volkswagen, Hyundai et Renault-Nissan-Mitsubishi.
Johanna Sabys