ENTREPRENEURS, PROFESSIONNELS et INVESTISSEURS ENTREPRENEUR·ES et
PROFESSIONNEL·LES

Voici l’info qu’il vous faut:
pertinente, utile et brève

Recevez gratuitement du lundi au vendredi:

et chaque samedi:

Votre adresse servira uniquement à vous envoyer nos infolettres. Vous ne recevrez pas de courriels publicitaires et vous pourrez vous désabonner en tout temps.

Cop15: que prévoit le nouvel accord mondial sur la biodiversité?

Publié le 19 déc 2022
par Johanna Sabys
Cop15: que prévoit le nouvel accord mondial sur la biodiversité?

(Source: UN Biodiversity)

  • Les représentants de la quasi-totalité des pays ont adopté hier un nouvel accord mondial sur la biodiversité. L’accord est passé par consensus – seule la République démocratique du Congo s’y est opposée – après 10 jours de négociations.
  • Les pays se sont engagés à protéger, avant 2030, 30% des aires terrestres, des eaux intérieures et des zones côtières et marines. Actuellement, 17% des terres et 8% des mers sont protégées.

«C’est fait», s’est réjoui Steven Guilbeault. 

  • Le ministre fédéral de l’Environnement a précisé que «le monde s’était réuni pour conclure un accord historique» afin de protéger la nature et la biodiversité. 
  • Selon lui, ce nouvel accord mondial est «une victoire majeure» pour la planète et pour l’humanité.

L’accord mondial comprend 23 objectifs au total, dont: 

  • restaurer 30% des écosystèmes terrestres et maritimes dégradés; 
  • réduire de moitié le risque global lié aux pesticides et aux produits chimiques hautement dangereux; et 
  • reconnaitre le rôle de gardien de la biodiversité des peuples autochtones – l’accord devrait être mis en œuvre avec leur consentement et dans le respect de leurs traditions.

Le budget pour la nature va d’abord doubler, puis tripler.

L’accord mondial prévoit que le budget annuel alloué par les pays riches aux pays en développement pour protéger la nature et la biodiversité devrait passer à 20 milliards $US avant 2025, et à 30 milliards $ $US avant 2030.

  • Depuis 2010, ce budget était de 10 milliards $US par an. 

Il n’y aura pas de nouveau fonds mondial pour la biodiversité, comme le réclamaient les pays en développement [détails (14 déc.)]. 

Mais une branche du Fonds mondial pour l’environnement sera dès l’an prochain consacrée à la biodiversité.

Johanna Sabys