ENTREPRENEURS, GESTIONNAIRES et PROFESSIONNELS PROFESSIONNELS ET
GENS D’AFFAIRES

Voici l’info qu’il vous faut:
pertinente, utile et brève

Recevez gratuitement chaque jour:

Vos FINANCES

REER+CELI+REEE: la combinaison gagnante pour les hauts revenus

Publié le 12 fév 2021
Fabien Major
par Fabien Major
Chroniqueur en finances personnelles à InfoBref

(Photo Unsplash)

  • Le REER, le CELI et le REEE sont intéressants pour la grande majorité des contribuables, mais leur combinaison présente un attrait particulièrement fort pour ceux qui ont la chance d’avoir un bon revenu.
  • Le REER est également à prioriser sur une société de gestion.

Chaque année, je me fais toujours poser cette question: «Dois-je cotiser à mon REER, au CELI ou au REEE?».

Si vous gagnez plus de 100 000$ par année, ne cherchez plus, vous devez cotiser aux trois régimes.

Cet exemple le montre.

Étienne est un architecte de 40 ans, père de jumeaux en bas âge. Il gagne 160 000$ par année. Son taux d’impôt marginal combiné fédéral-provincial est de 50,15% – c’est-à-dire qu’il doit payer plus de 50 cents d’impôt pour chaque dollar additionnel qu’il gagne.

En cotisant 20 000$ à son REER, il recevra 10 030$ en remboursement.

De ce montant, je lui recommande de cotiser un total de 5000$ aux REEE de ses jumeaux (2500$ chacun).

  • Ce montant sera ensuite bonifié de 1500$ par la subvention canadienne à l’épargne études et l’incitatif québécois à l’épargne études.

Du remboursement obtenu par la cotisation REER, il reste 5030 $. Je suggère de le diriger directement dans le CELI.

Les avantages de cette combinaison sont nombreux:

  • maximisation des cotisations des trois régimes;
  • bonification de 30% des dépôts dans le REEE;
  • croissance non imposable dans les REEE et le CELI;
  • augmentation immédiate de la valeur nette familiale.

Si Étienne procède ainsi et que, par hypothèse, il investit pendant 15 ans tous ses placements dans un portefeuille d’actions diversifié mondialement, il devrait profiter les effets formidables des intérêts composés.

  • Si son rendement annuel moyen atteint 7%, il verra le montant de ses placements approcher 900 000$ après 15 ans. 

­> Consultez la section Finances d’InfoBref avec nos nouvelles brèves en semaine et la chronique de conseils Vos Finances le samedi

Pour obtenir un remboursement d’impôt encore plus substantiel, les professionnels devraient cotiser dès que possible aux REER de la CSN ou de la FTQ.

  • Le maximum permis est de 5000$ dans chacun.
  • Le Fonds de Solidarité FTQ offre un crédit d’impôt supplémentaire de 30% et celui de Fondaction, un crédit supplémentaire de 35%. C’est difficile à battre.

Dans mon exemple précédent, le remboursement total provenant de 15 000$ cotisés en REER ordinaire plus 5000$ cotisés au REER Fondaction aurait été de 11 780$ au lieu de 10 030$, soit 1750$ de plus.

  • Les fonds FTQ et Fondaction étant déjà fermés pour les contributions forfaitaires cette année, il faudra attendre au 31 mai prochain pour en profiter.

Et pour les entrepreneurs et les professionnels incorporés?

Avant février 2018, j’étais de ceux qui croyaient fermement que l’accumulation de capitaux dans une société de gestion était plus avantageuse que la cotisation au REER.

Mais, la réforme fiscale de l’ancien ministre fédéral Bill Morneau a changé la donne. Il est désormais, de plus en plus difficile d’accumuler des sommes importantes dans une société sans subir des tracas fiscaux liés aux «revenus passifs» de cette société.

Le REER redevient donc l’option par défaut, même pour ceux qui auraient ou pourraient constituer une société de gestion.

Conseils

  • Si vous n’avez pas de plan financier précis, n’investissez pas le montant de votre cotisation dans le dernier produit financier à la mode sans réfléchir.
  • Vous pouvez placer le montant cotisé à votre REER dans le marché monétaire ou en obligations court terme, juste pour obtenir votre reçu de cotisation avant le 1er mars 2021.
  • Plus tard, à tête reposée, vous pourrez réorganiser l’ensemble de vos placements REER, CELI, et REEE dans une structure réfléchie et cohérente.

Pour recevoir la chronique de conseils Vos Finances de Fabien Major chaque samedi dans votre courriel, abonnez-vous gratuitement ici au bulletin de nouvelles quotidien InfoBref Matin (et à son complément InfoBref Soir pour un survol de l’actualité à 16h)

Fabien Major