ENTREPRENEURS, GESTIONNAIRES et PROFESSIONNELS ENTREPRENEURS ET
PROFESSIONNELS

Voici l’info qu’il vous faut:
pertinente, utile et brève

Recevez gratuitement chaque jour:

Cogeco craint que l’achat de Shaw par Rogers rende le marché du sans-fil encore plus difficile d’accès pour les nouveaux fournisseurs

Publié le 24 mars 2021
par Alain McKenna

(Source: Unsplash)

  • Si elle est approuvée, l’acquisition de Shaw par Rogers fera passer de quatre à trois le nombre de grands exploitants de réseaux de télécommunications au Canada. Cela réduira les chances que de nouveaux joueurs se taillent une place dans ce marché, vu les coûts élevés pour bâtir sa propre infrastructure.
  • Le PDG de Cogeco pense que la transaction bénéficierait non seulement à Rogers mais aussi à Bell et Telus, puisqu’elle consoliderait du même coup leur part de marché en éliminant un de leurs principaux concurrents.

Le PDG de Cogeco Philippe Jetté a déjà dit par le passé que son entreprise aimerait se lancer dans les services sans fil. Mais l’achat de Shaw par Rogers lui compliquerait la tâche.

  • «Pour entrer dans le sans-fil, les plus petits joueurs doivent avoir accès à une partie des réseaux déjà existants», a expliqué Philippe Jetté lors d’une conférence virtuelle organisée par Desjardins.
  • Or, la transaction prévue éliminerait un joueur déjà établi et donnerait, selon lui, plus de pouvoir à Rogers, Bell et Telus, les seuls à avoir une présence nationale dans le sans-fil.

L’offre d’achat de Rogers doit être approuvée par le CRTC, le Bureau de la concurrence et le gouvernement.

Philippe Jetté espère que les autorités n’oublieront pas leur promesse de stimuler la concurrence en faisant plus de place aux fournisseurs régionaux ou aux nouveaux fournisseurs.

  • «Il faudra créer un environnement juridique qui permet aux petits opérateurs de croître, et qui favorisera l’émergence de plus de concurrence.»

Une solution pourrait être de forcer Rogers à céder une partie de ses fréquences à un autre fournisseur, chose qui s’est déjà vue quand Bell a fait l’acquisition du fournisseur manitobain MTS en 2016.

Alain McKenna