ENTREPRENEURS, PROFESSIONNELS et INVESTISSEURS ENTREPRENEUR·ES et
PROFESSIONNEL·LES

Voici l’info qu’il vous faut:
pertinente, utile et brève

Recevez gratuitement du lundi au vendredi:

et chaque samedi:

Votre adresse servira uniquement à vous envoyer nos infolettres. Vous ne recevrez pas de courriels publicitaires et vous pourrez vous désabonner en tout temps.

Conseils pour vos FINANCES

Combien de millions vous faut-il pour cesser de travailler?

Mis à jour le 15 juin 2022
Fabien Major
par Fabien Major
Chroniqueur en finances personnelles à InfoBref
Combien de millions vous faut-il pour cesser de travailler?

[photo: MonikaDesigns | Pixabay]

  • Si vous pensez un jour arrêter de travailler, vous vous demandez probablement si et quand vous en aurez les moyens.
  • Le secret d’une bonne planification de retraite repose davantage sur une estimation juste de vos besoins que sur une cible d’actifs à accumuler.

Entre amis et collègues de travail, il est courant d’échanger sur ses projets pour la retraite, en évoquant des scénarios de retraite précoce et en s’interrogeant sur le montant d’argent nécessaire pour la financer.

À mon humble avis, le rêve de retraite est surfait.

À l’exception de ceux qui n’aiment vraiment pas leur boulot, dont le travail exige un grand effort physique, ou qui ont une santé fragile, une majorité de gens souhaitent plutôt travailler le plus longtemps possible – ou, du moins, tant qu’ils en tirent encore une satisfaction.


Savoir l’essentiel des nouvelles chaque matin en 5 minutes? C’est possible, grâce à l’infolettre quotidienne d’InfoBref. Simple, claire, et utile. Faites comme plus de 12 000 Québécois·es, essayez-la: abonnez-vous gratuitement ici ou en cliquant Infolettres en haut à droite


Dans les faits, la retraite ne se pointe pas toujours au moment désiré: ce sont souvent les évènements qui nous y obligent.

  • Lorsqu’on les questionne pour un sondage, les Québécois disent, en moyenne, qu’ils veulent prendre leur retraite à 65 ans.
  • Pourtant, en réalité, ils la prennent plutôt à 62 ans.
  • Les fermetures d’entreprises, les abolitions de poste, l’attrition, l’épuisement, le deuil et la maladie contrecarrent fréquemment les plans les mieux préparés.

Mais souvent, quelques mois après avoir pris sa retraite, une étincelle jaillit. On veut retourner travailler, alors plutôt à temps partiel, ou dans un domaine complètement différent.

Ce retour se fait sans stress et sans pression lorsqu’on a les ressources pour s’autosuffire.

L’autonomie financière passe AVANT la retraite

Parce qu’on ne sait pas à quel moment le destin nous fera une jambette, mieux vaut préparer ses arrières.

Combien vous faut-il d’argent pour attendre l’autonomie?

1 million $? 2 millions? 5 millions?


Découvrez les autres chroniques Conseils pour vos finances de Fabien Major, publiées chaque samedi dans InfoBref Votre argent.
Pour recevoir gratuitement par courriel ces chroniques et celles de nos autres experts en finances et consommation, et chaque jour l’essentiel des nouvelles financières et économiques, inscrivez-vous gratuitement aux infolettres d’InfoBref ici ou en cliquant Infolettres en haut à droite


Pour trouver la réponse, vous n’avez pas le choix: vous devez calculer votre «coût de vie».

Combien vous faut-il pour honorer tous vos engagements?

On ne s’en sort pas, il faut faire un budget. Et ne rien oublier – ni même les cadeaux et les imprévus.

Lorsque vous aurez estimé le montant annuel de revenus qui vous sera nécessaire, vous devrez ensuite, pour calculer le capital initial dont vous aurez besoin pour l’obtenir chaque année, utiliser un taux de croissance raisonnable de votre épargne.

Basons-nous sur les normes d’hypothèses de projection publiées chaque année par l’Institut québécois de planification financière.

  • Elles viennent tout juste d’être mises à jour.

L’IQPF estime qu’on doit utiliser ces taux de rendement annuels comme base de projection pour un horizon de 10 ans et plus:

  • Revenu fixe (obligations, notamment): 2,7%
  • Actions canadiennes: 6,2%
  • Actions de pays étrangers développés (principalement États-Unis, Europe et Japon): 6,6%
  • Actions de marchés émergents: 7,8%

­Consultez la section ARGENT d’InfoBref avec chaque jour nos nouvelles brèves, et chaque samedi nos conseils de finances personnelles, consommation et investissement.
Pour les recevoir gratuitement par courriel, abonnez-vous aux infolettres d’InfoBref ici ou en cliquant Infolettres en haut à droite


Exemple avec une cible de 100 000 $ par an pour deux

Plusieurs couples m’ont confié qu’une fois leurs enfants hors du nid, la maison et la voiture payées, des revenus bruts de 100 000 $ par an pour deux leur garantiraient une retraite paisible et TRÈS confortable.

Supposons que vous êtes dans ce cas, et que vous avez un portefeuille plutôt dynamique, avec une espérance de rendement annuel moyen de 5%.

[À lire aussi: selon Credit Suisse, 1 Canadien sur 20 est maintenant millionnaire!]

Pour obtenir un revenu brut de 8333 $ par mois:

  • Vous avez besoin d’un peu moins que 1,7 million $ en investissements – sachant que ces capitaux seront épuisés au bout de 35 ans.
  • Cependant, pour maintenir un décaissement de 100 000 $ par an en dollars d’aujourd’hui, il faut tenir compte de l’inflation, à un taux de 2% selon l’IQPF. Il vous faudrait alors plutôt accumuler près de 2,2 millions $.
  • Enfin, si vous souhaitez décaisser uniquement les revenus de vos placements et laisser le capital à vos héritiers, vous aurez besoin d’amasser 2,6 millions $.

(Cet exemple peut ne pas vous convenir. Une planification complète est souhaitable pour avoir une vue d’ensemble et pour tenir compte de toutes les particularités comme: les montants accumulés dans les régimes de retraite, la RRQ, la pension de la Sécurité de vieillesse du Canada, les impôts et vos besoins précis.)

Pour recevoir la chronique Conseils pour VOS FINANCES de Fabien Major chaque samedi dans votre courriel, abonnez-vous gratuitement à l’infolettre InfoBref Votre argent ici ou en cliquant Infolettres en haut à droite

Fabien Major