ENTREPRENEURS, PROFESSIONNELS, INVESTISSEURS ENTREPRENEUR·ES et
PROFESSIONNEL·LES

Voici l’info qu’il vous faut:
pertinente, utile et brève

Recevez gratuitement du lundi au vendredi:

et chaque samedi:

Votre adresse servira uniquement à vous envoyer nos infolettres. Vous ne recevrez pas de courriels publicitaires et vous pourrez vous désabonner en tout temps.

InfoBref vous est offert gratuitement grâce au soutien de:

Conseils pour vos FINANCES

Économistes? Ou astrologues?

Publié le 19 janv. 2024
Fabien Major
par Fabien Major
Chroniqueur en finances personnelles à InfoBref
Économistes? Ou astrologues?

[crédit photo: Nastya Dulhiier | Unsplash]

  • Comme à chaque début d’année, des économistes et stratèges tentent de prédire ce que l’année qui débute offrira en termes de croissance économique et de rendement.
  • Harry Dent est le plus tonitruant. «Je pense que 2024 sera la plus grande année de crise que nous connaitrons de notre vivant», a-t-il déclaré à Fox News. Voici pourquoi il ne faut pas croire sa prédiction.

Avant d’hyperventiler et de prendre un Ativan, l’investisseur doit faire quelques recherches sur Harry Dent.

Quelques clics nous révèlent que cet économiste est surtout connu pour ses prophéties audacieuses, et pas du tout pour l’exactitude de ses prévisions.

En voici des exemples.

1999 – Prédiction d’une hausse significative du marché boursier dans les années 2000

Dans son livre The Roaring 2000s, Dent prévoyait que le Dow Jones pourrait atteindre 35 000, ce qui ne s’est pas produit.

La décennie a été marquée par l’éclatement de la bulle Internet, les attaques du 11 septembre, et la crise financière de 2008-09. Elle s’est terminée, pour le S&P 500 et le Dow Jones, à des niveaux inférieurs à ceux de1999.

2006 – Prédiction d’une croissance économique continue jusqu’en 2010

Dans The Next Great Bubble Boom, Dent prévoyait une poursuite de la croissance économique.

Il a été contredit par la crise financière.

2008 – Prédiction d’une Grande Dépression à venir

Son livre The Great Depression Ahead annonçait une crise majeure.

Or, depuis le creux du marché boursier en 2009, il y a eu une hausse importante des principaux indices.

2016 – Prédiction d’un Dow Jones à 5 000 points

Dent prévoyait une chute importante du Dow Jones à environ 3 000 à 5 000.

Ça ne s’est pas produit.

2017 – Prédiction d’un krach majeur dans les trois ans

Dans Zero Hour, Dent prévoyait un krach économique et immobilier majeur.

Il ne s’est pas concrétisé, malgré une baisse significative du marché en 2020 due à la pandémie.

2021 – Prédiction du «plus grand krach boursier jamais vu» d’ici fin juin

Cette autre prédiction est tombée à côté: le S&P 500 a clôturé près d’un niveau record fin juin.


Des conseils en finances personnelles, investissement, immobilier et consommation? C’est ce que vous offre chaque samedi l’infolettre InfoBref Votre argent. Elle est gratuite: abonnez-vous ici ou en cliquant Infolettres en haut à droite


Dent est qualifié de Contrarian’s Contrarian – autrement dit, quelqu’un qui prend des positions surprenantes parmi ceux qui, déjà, ont des opinions divergentes de la majorité.

Il base ses prévisions sur des cycles de la démographie, du marché et de l’économie.

Lorsque ses prédictions ne se sont pas matérialisées, il a parfois attribué cela à des interventions de la Réserve fédérale américaine.

Il est également connu pour utiliser des méthodes de prévision non conventionnelles, telles que les cycles des taches solaires. Oui, les taches solaires! Comme s’il était une Jojo Savard ou une Jacqueline Aubry de l’économie.


Pour l’essentiel des nouvelles et tendances en affaires, finances et technologies, abonnez-vous ici aux infolettres gratuites d’InfoBref ou en cliquant le bouton Infolettres en haut à droite


Pourquoi, la plupart du temps, les prévisions échouent?

Durant mon congé des fêtes, j’ai lu l’excellent livre La psychologie de l’argent de Morgan Housel, publié en français en 2022 chez Valor Éditions.

Un passage plein de gros bon sens nous en apprend un peu plus sur l’aspect aléatoire des rendements boursiers.

Housel écrit: «L’essentiel de ce qui se passe est causé par un tout petit nombre d’évènements».  Et ceux-ci sont de type Black Swan, c’est-à-dire tout à fait imprévisibles mais perturbateurs, comme

  • la découverte de la pénicilline,
  • la révolution islamiste en Iran,
  • la chute du mur de Berlin,
  • l’avènement d’Internet,
  • l’implosion des subprimes (prêts hypothécaires très risqués),
  • la pandémie de Covid19… et
  • plus récemment le déploiement des applications concrètes de l’intelligence artificielle.

Quelle est la recette pour s’enrichir?

Sachant que les poussées de croissance sont aléatoires et imprévisibles, on ne peut que diversifier ses avoirs et viser le très long terme. La recette n’est finalement pas très compliquée:

épargner + investir + diversifier + patienter = $

Pour recevoir la chronique Conseils pour VOS FINANCES de Fabien Major chaque samedi dans votre courriel, abonnez-vous gratuitement à l’infolettre InfoBref Votre argent ici ou en cliquant Infolettres en haut à droite

Fabien Major