ENTREPRENEURS, GESTIONNAIRES et PROFESSIONNELS ENTREPRENEUR·E·S ET
PROFESSIONNEL·LE·S

Voici l’info qu’il vous faut:
pertinente, utile et brève

Recevez gratuitement chaque jour:

Votre adresse servira uniquement à vous envoyer nos infolettres. Vous ne recevrez pas de courriels publicitaires et vous pourrez vous désabonner en tout temps.

Bilan mensuel de la BOURSE

Mars 2022: la hausse des taux d’intérêt provoquera-t-elle une récession?

Mis à jour le 10 août 2022
Anthony Ménard
par Anthony Ménard
CFA, vice-président, gestion des données chez Inovestor
  • En mars, l’indice principal canadien S&P/TSX a progressé de 4% alors que l’indice principal américain S&P 500 a rebondi de 3,7%. Le cours moyen des actions internationales a augmenté 0,2%.
  • Malgré la hausse du cours des actions, de nombreux enjeux demeurent comme la Covid-19, l’inflation et la hausse des taux d’intérêt.

Au terme de la période de 12 mois terminée le 31 mars:

  • le S&P/TSX a monté de 20,2%;
  • le S&P 500 a avancé de 15,6%;
  • les actions internationales représentées par l’indice MSCI ACWI ex USA ont baissé de 1,2%.

Pour le mois de mars, les meilleurs secteurs du TSX ont été les matériaux, la consommation de base et les industriels, qui sont respectivement en hausse de 9,9%, 9,2% et 7,9%.

Les secteurs les moins performants ont été la consommation discrétionnaire, les financières et les technologies de l’information, qui sont respectivement en baisse de 1,9%, 0,9% et 0,2%.


L’essentiel des nouvelles importantes chaque jour en 10 minutes? C’est ce que vous offrent, par courriel, les deux bulletins de nouvelles quotidiens d’InfoBref. Simples, clairs et utiles. Faites comme plus de 10 000 Québécois·es, essayez-les: abonnez-vous gratuitement ici ou en cliquant Infolettres en haut à droite


Enjeux à court terme:

Dans la couverture médiatique, le conflit russo-ukrainien et la Covid-19 ont été relégués au second rang des enjeux économiques. Ils ont cédé la place à l’inflation et aux taux d’intérêt.

Pourtant, la Chine, avec sa politique zéro-Covid, continue de fermer des villes – dont Shanghai, un centre économique important –, ce qui pourrait mettre davantage de pression sur la chaine d’approvisionnement et la croissance chinoise.

Inovestor offre une plateforme de recherche pour les titres boursiers nord-américains. Accélérez et facilitez vos décisions d’investissement, le suivi de votre portefeuille et la communication de ces décisions à de potentiels clients: inscrivez-vous gratuitement à la plateforme d’Inovestor.

Taux d’intérêt et inflation:

L’inflation continue de s’accélérer selon les statistiques dévoilées en mars: elle a atteint 5,7% au Canada.

De plus, le marché de l’emploi canadien est solide. Le taux de chômage a atteint son creux du début 2020, à 5,5%.

S’ajustant aux deux statistiques précédentes, les marchés financiers ont grandement augmenté leurs anticipations de hausse de taux d’intérêt.

  • Plusieurs hausses de 0,50% sont attendues.
  • Les marchés s’attendent à un taux directeur de 2,25% d’ici la fin de l’année. Ce niveau n’a pas été atteint depuis 2008.

Inversion de la courbe des taux d’intérêt:

L’écart de taux d’intérêt entre les obligations américaines à 2 ans et celles à 10 ans est un bon indicateur de comment les investisseurs perçoivent la santé de l’économie américaine.

Cet écart est actuellement le plus faible depuis le début de la pandémie.

Dernièrement, il a même été temporairement négatif – c’est-à-dire que le taux des obligations à 10 ans était inférieur à celui des obligations à 2 ans, ce qui est inhabituel.

Or, un écart négatif, appelé inversion de la courbe des taux d’intérêt, est un indicateur de récession aux États-Unis dans les 12 à 18 mois suivants.

­Consultez la section ARGENT d’InfoBref avec chaque jour nos nouvelles brèves, et chaque samedi nos conseils de finances personnelles, consommation et investissement.
Pour les recevoir gratuitement par courriel, abonnez-vous aux infolettres d’InfoBref ici ou en cliquant Infolettres en haut à droite

Anthony Ménard