ENTREPRENEURS, GESTIONNAIRES et PROFESSIONNELS ENTREPRENEURS ET
PROFESSIONNELS

Voici l’info qu’il vous faut:
pertinente, utile et brève

Recevez gratuitement chaque jour:

Votre adresse servira uniquement à vous envoyer nos bulletins d’information. Vous ne recevrez pas de courriels de partenaires commerciaux et vous pourrez vous désabonner en tout temps.

Ottawa ne renonce pas aux futurs projets pétroliers

Publié le 20 mai 2021
par Johanna Sabys
  • Le ministre fédéral des Ressources naturelles Seamus O’Regan croit qu’il est «impossible d’éliminer notre dépendance au pétrole du jour au lendemain».
  • Seamus O’Regan reconnaît que «le signal d’alarme» envoyé mardi par le rapport de l’Agence internationale de l’énergie (AIE) «montre l’ampleur du défi» qui attend le Canada pour atteindre la carboneutralité. Mais, selon lui, «la transition vers l’énergie verte ne doit pas engendrer la perte de milliers d’emplois dans le secteur pétrolier».

Dans son rapport, l’AEI recommande aux États de ne plus investir dans de futurs projets pétroliers et gaziers s’ils souhaitent atteindre la carboneutralité d’ici 2050 – ce qui est l’objectif du gouvernement Trudeau.

Le rapport de l’AIE «secoue» le Canada et le secteur pétrolier, assure O’Regan.

Mais la priorité d’Ottawa est de réduire les émissions de gaz à effet de serre.

  • Si les compagnies pétrolières réduisent leurs émissions de GES, dit le ministre, nous allons continuer à les appuyer.
  • «L’objectif n’est pas la fermeture de l’industrie du pétrole et du gaz.»

Le Canada est le quatrième plus grand producteur mondial de pétrole et de gaz.

Johanna Sabys