ENTREPRENEURS, PROFESSIONNELS, INVESTISSEURS ENTREPRENEUR·ES et
PROFESSIONNEL·LES

Voici l’info qu’il vous faut:
pertinente, utile et brève

Recevez gratuitement du lundi au vendredi:

et un samedi par mois:

Votre adresse servira uniquement à vous envoyer nos infolettres. Vous ne recevrez pas de courriels publicitaires et vous pourrez vous désabonner en tout temps.

InfoBref vous est offert gratuitement grâce au soutien de:

Des camionneurs préparent un convoi antivaccin pour le 28 janvier

Mis à jour le 25 janv. 2022
par Patrick Pierra
Des camionneurs préparent un convoi antivaccin pour le 28 janvier

[crédit photo: Caleb Ruiter | Unsplash]

  • La circulation pourrait être perturbée à certains endroits dans le sud du Québec le vendredi 28 janvier au matin. Des camionneurs se préparent à rejoindre Vaudreuil, à l’ouest de Montréal, vers 9h à partir des postes frontières; puis à poursuivre vers Ottawa par l’autoroute 417.
  • Le «Convoi pour la liberté 2022» est un mouvement pancanadien. Il s’oppose à l’obligation d’être vacciné imposée aux chauffeurs qui viennent des États-Unis.

Depuis la fin de la semaine dernière:

  • les chauffeurs américains doivent être adéquatement vaccinés pour pouvoir entrer au Canada; et
  • les chauffeurs canadiens non vaccinés doivent se mettre en quarantaine lorsqu’ils reviennent des États-Unis.

Pour les camionneurs, c’est un irritant majeur.

  • Environ la moitié des chauffeurs américains ne seraient pas vaccinés actuellement.
  • L’Alliance Canadienne du Camionnage a mené un sondage qui montrait que 10 à 15% des 120 000 camionneurs canadiens qui traversent la frontière seraient prêt à quitter leur travail à cause de l’obligation vaccinale.

Savoir l’essentiel des nouvelles chaque matin en 5 minutes? C’est possible, grâce à l’infolettre quotidienne d’InfoBref. Simple, claire, et utile. Faites comme plus de 22 000 Québécois·es, essayez-la: abonnez-vous gratuitement ici ou en cliquant Infolettres en haut à droite


Interrogé mercredi 19 janvier sur les retards, pénuries et hausses de prix que semblent causer ou accentuer les nouvelles règles, Justin Trudeau a défendu l’obligation vaccinale imposée aux chauffeurs.

Les États-Unis imposent d’ailleurs, depuis samedi 22 janvier, une obligation similaire aux camionneurs, comme à tous les visiteurs, sans exception, qui entrent dans leur pays par une frontière terrestre ou maritime.

Patrick Pierra