ENTREPRENEURS, GESTIONNAIRES et PROFESSIONNELS Entrepreneurs, gestionnaires et professionnels du Québec

Voici l’info qu’il vous faut: pertinente, utile et brève

Recevez gratuitement chaque jour en semaine

EXCLUSIF InfoBref

CAE est prête à investir dans le développement d’un avion électrique québécois

Publié le 8 oct. 2020
par Alain McKenna
  • Officiellement carboneutre depuis la fin septembre, l’entreprise montréalaise aimerait améliorer ce bilan en électrifiant d’ici 5 ans la moitié des 250 petits avions qu’elle utilise pour la formation de nouveaux pilotes.
  • «Il existe un ou deux avions hybrides ou électriques ailleurs dans le monde, mais CAE serait prête à investir dès aujourd’hui dans la recherche et développement d’un avion électrique développé au Québec», affirme Hélène V. Gagnon, vice-présidente des affaires publiques, en entrevue à InfoBref.

Hélène Gagnon, qui siège par ailleurs au conseil d’administration d’Hydro-Québec, indique que CAE a déjà parlé de ce projet à une poignée de fabricants et de motoristes depuis un an, mais que les discussions sont demeurées au stade exploratoire.

Il faut dire que les avions électriques déjà prêts à décoller ne sont pas nombreux, ni très gros.

  • Le plus gros avion électrique réellement fonctionnel à ce jour est un Cessna Grand Caravan pouvant accueillir 14 passagers, modifié par la société MagniX, de Seattle.
  • Sa portée de 1600 kilomètres est courte comparée à celle d’avions traditionnels, mais elle supérieure à la distance parcourue par la moitié des vols commerciaux dans le monde, assure son fabricant.

Un tel avion conviendrait à CAE, indique Mme Gagnon, mais elle préférerait un modèle fabriqué au Québec. «On a l’expertise au Québec pour développer [un tel avion]», dit-elle.

Alain McKenna

Dernières nouvelles