ENTREPRENEURS, GESTIONNAIRES et PROFESSIONNELS ENTREPRENEUR·E·S ET
PROFESSIONNEL·LE·S

Voici l’info qu’il vous faut:
pertinente, utile et brève

Recevez gratuitement chaque jour:

Votre adresse servira uniquement à vous envoyer nos infolettres. Vous ne recevrez pas de courriels publicitaires et vous pourrez vous désabonner en tout temps.

Budget fédéral: un plan de relance de 101 milliards $ sur trois ans

Mis à jour le 17 mars 2022
par Johanna Sabys
  • La ministre des Finances Chrystia Freeland a présenté cet après-midi son premier budget. Il met l’accent sur une relance économique verte et il vise, dit-elle, à «guérir les blessures économiques» provoquées par la pandémie.
  •  Le déficit du Canada pour l’année 2020-2021 (terminée le 31 mars) est de 354 milliards $, soit 28 milliards $ de moins que prévu grâce à la bonne reprise de l’économie au dernier trimestre de l’an dernier. 

Chrystia Freeland estime que le déficit devrait être d’environ 155 milliards $ cette année (2021-2022). 

  • Il devrait ensuite se réduire à 51 milliards $ l’année suivante, et diminuer progressivement jusqu’à 30 milliards $ en 2025-2026.
  • Mais Ottawa n’a pas de plan pour revenir à l’équilibre budgétaire.

La dette fédérale gonflerait à 1234 milliards $ en 2021-22. En deux ans, elle est passée de 31% à 51% du PIB.

Pour relancer l’économie, Ottawa prévoit 101 milliards $ sur trois ans:

  • 49 milliards $ en 2021-22;
  • 28 milliards $ en 2022-23; et
  • 24 milliards $ en 2023-24.

Relance verte: 5 milliards $ supplémentaires sont prévus pour réduire les émissions de gaz à effet de serre et atteindre la carboneutralité d’ici 2050.

  • Ce montant devrait notamment servir aux entreprises pour réduire leur empreinte environnementale, et aux propriétaires qui souhaitent rénover leurs maisons.
  • Ils s’ajoutent aux 3 milliards $ annoncés en décembre dernier.

Le gouvernement Trudeau prolonge la nouvelle formule d’assurance emploi jusqu’à l’automne 2022. La subvention salariale pour les entreprises et la Prestation canadienne de relance économique sont maintenues jusqu’en septembre 2021 [détails dans cet autre article].

Pour préparer l’avenir, le gouvernement Trudeau propose d’investir:

  • 3 milliards $ sur cinq ans pour améliorer les services dans les centres de soins de longue durée; et
  • plus de 2 milliards $ pour que le Canada puisse fabriquer ses propres vaccins.  

Ottawa prévoit une réouverture complète de l’économie d’ici la fin de l’été.

  • Selon le gouvernement, tous les Canadiens qui le souhaitent seront vaccinés d’ici la fin du mois de septembre. 


Johanna Sabys