ENTREPRENEURS, GESTIONNAIRES et PROFESSIONNELS ENTREPRENEUR·E·S ET
PROFESSIONNEL·LE·S

Voici l’info qu’il vous faut:
pertinente, utile et brève

Recevez gratuitement chaque jour:

Votre adresse servira uniquement à vous envoyer nos infolettres. Vous ne recevrez pas de courriels publicitaires et vous pourrez vous désabonner en tout temps.

À la rentrée, Québec se servira du passeport vaccinal en cas d’éclosion

Publié le 8 juil 2021
par Johanna Sabys

(Source: Unsplash)

  • À partir du 1er septembre, en cas de nouvelles éclosions de Covid-19, les habitants des régions touchées devront prouver qu’ils ont reçu deux doses de vaccins pour accéder à certains services jugés non essentiels.
  • Selon le ministre de la Santé Christian Dubé, il s’agit d’une «alternative au confinement généralisé». L’utilisation d’un passeport vaccinal permettrait alors d’éviter une nouvelle fermeture des commerces à l’échelle du Québec.  

À la fin de l’été, «si la situation se dégrade», le gouvernement ne veut pas «paralyser le réseau de la santé et les secteurs économiques [parce] que des personnes font le choix de ne pas se faire vacciner», souligne Christian Dubé. 

Cette preuve de vaccination ne serait demandée:

  • qu’après le 1er septembre, lorsque toutes les personnes qui le souhaitent auront eu la possibilité de recevoir leurs deux doses; 
  • «si, et seulement si», la transmission ou des éclosions le justifient; et
  • uniquement pour des activités non essentielles «à risque», comme les sports de contact, les gyms, les bars et les restaurants.

Pour accéder à ces activités, les personnes vaccinées devront certainement présenter:

  • le code QR transmis par voie électronique; ou
  • le document écrit, fourni au centre après la vaccination. 

Québec ajustera l’application de restrictions à ceux qui n’ont pas de preuve vaccinale en fonction:

  • du niveau de vaccination de la population; et
  • de la situation épidémiologique. 

Les non-vaccinés pourront toujours, selon le ministre, accéder aux services publics et essentiels. 

Johanna Sabys