ENTREPRENEURS, GESTIONNAIRES et PROFESSIONNELS ENTREPRENEURS ET
PROFESSIONNELS

Voici l’info qu’il vous faut:
pertinente, utile et brève

Recevez gratuitement chaque jour:

Investir 100 milliards $ dans la relance de l’économie canadienne, est-ce vraiment nécessaire?

Publié le 14 avr. 2021
par Alain McKenna

Justin Trudeau (Source: PLC)

  • La vive reprise économique depuis l’automne a permis au Canada de revenir à 80% du niveau d’emploi et à plus de 95% du niveau d’activité économique d’avant la pandémie. Dans ces circonstances, il peut apparaître moins indispensable d’adopter un ambitieux plan de relance pour l’ensemble du pays.
  • Moins d’une semaine avant la publication par le gouvernement Trudeau de son budget pour l’exercice 2021-2022, des économistes se demandent s’il ne serait pas plus sage de réduire les dépenses – et surtout, l’endettement – du gouvernement fédéral.

L’économie canadienne n’est pas si mal en point, avancent des observateurs.

  • L’aide d’urgence fédérale dès les premières semaines de la pandémie a bien soutenu l’économie nationale. Faut-il s’endetter encore plus maintenant que la crise semble s’estomper?
  • Les effets du méga-plan de relance des États-Unis pourraient suffire à pousser le PIB canadien au-delà de son niveau d’avant la pandémie.

Le Canada peut s’endetter à faible coût présentement. Alors que des rumeurs d’élections hâtives s’intensifient, les libéraux pourraient voir un avantage électoral à adopter un budget très généreux.

  • «Évitons de trop stimuler l’économie», a averti plus tôt cette semaine le PDG de la Banque Royale David McKay, à l’occasion d’une table ronde avec les médias. «Voyons comment l’économie se remet de la crise, puis réagissons rapidement si les choses ne se produisent pas comme prévu.»
  • Le patron de la RBC croit que les taux d’intérêt historiquement bas et l’épargne record accumulée par les Canadiens depuis un an suffiront à ranimer l’économie, sans qu’Ottawa ait besoin d’endetter davantage le pays.
Alain McKenna