ENTREPRENEURS, GESTIONNAIRES et PROFESSIONNELS ENTREPRENEUR·E·S ET
PROFESSIONNEL·LE·S

Voici l’info qu’il vous faut:
pertinente, utile et brève

Recevez gratuitement chaque jour:

Votre adresse servira uniquement à vous envoyer nos infolettres. Vous ne recevrez pas de courriels publicitaires et vous pourrez vous désabonner en tout temps.

La confusion qui semble régner chez Twitter fait fuir ses plus gros clients

Publié le 13 nov. 2022
par Félix Côté

Elon Musk (Source: Daniel Oberhaus / Flickr)

  • Elon Musk s’est exprimé la semaine dernière sur ses plans concernant Twitter. Lors d’une réunion diffusée avec la fonction audio Spaces de Twitter, le milliardaire a répété qu’il veut réduire la quantité de faux comptes et de fausses informations sur le réseau social.
  • Or, il a tenu ce discours alors que plusieurs grands annonceurs se retiraient temporairement de Twitter, craignant que la désinformation s’y propage dans la confusion qui a suivi la prise de contrôle du réseau social par Elon Musk.

Des annonceurs et agences de publicité craignent qu’Elon Musk assouplisse trop à leur goût les règles de modération de contenu de Twitter.

  • General Motors, Coca-Cola et Spotify font partie de ceux qui ont décidé de suspendre temporairement leurs publicités de la plateforme, le temps que Musk clarifie ses plans en matière de liberté d’expression.

Musk a voulu rassurer les annonceurs lors de la réunion sur Spaces. Twitter a besoin des annonceurs, a-t-il dit, pour dégager un bénéfice et se développer. 

Pour lutter contre la désinformation, Elon Musk veut développer la fonction Twitter Blue. 

Cette certification, lancée cet été, donne accès à des fonctions supplémentaires et permet de certifier l’identité d’un utilisateur.

À son lancement, la fonction était réservée aux personnalités publiques. 

Peu après l’achat de Twitter par Elon Musk le mois dernier, Twitter Blue est devenue accessible à tous les utilisateurs au prix de 10 $ par mois. 

Mais, à l’opposé de ce que prétend vouloir faire Elon Musk, élargir l’accès à Twitter Blue a eu pour conséquence à court terme d’accentuer la désinformation.

  • Plusieurs utilisateurs qui ont souscrit au service ont ensuite modifié leur nom d’utilisateur pour se faire passer pour des personnalités ou des organisations, puis propager de fausses informations.

Twitter a cessé vendredi d’offrir la certification qui accompagne Twitter Blue et beaucoup de faux comptes nouvellement créés ont été désactivés.

Elon Musk veut continuer à tester de nouvelles fonctionnalités, au risque de se tromper.

  • Par exemple, il a dit vendredi qu’il voudrait intégrer à Twitter une offre de services bancaires.
Félix Côté