ENTREPRENEURS, GESTIONNAIRES, PROFESSIONNELS ENTREPRENEUR·ES et
PROFESSIONNEL·LES

Voici l’info qu’il vous faut:
pertinente, utile et brève

Recevez gratuitement du lundi au vendredi:

et chaque samedi:

Votre adresse servira uniquement à vous envoyer nos infolettres. Vous ne recevrez pas de courriels publicitaires et vous pourrez vous désabonner en tout temps.

InfoBref vous est offert gratuitement grâce au soutien de:

Que sait-on sur le vaccin de Johnson & Johnson?

Publié le 27 avr. 2021
par Johanna Sabys
Que sait-on sur le vaccin de Johnson & Johnson?

(Source: Johnson & Johnson)

  • Le Canada doit recevoir aujourd’hui une première livraison de 300 000 doses du vaccin anti-Covid de Johnson & Johnson. Elles seront administrées à partir de la semaine prochaine.
  • Le Comité de l’immunisation canadien et le Comité sur l’immunisation du Québec doivent d’ici là publier leurs recommandations sur son utilisation. Il pourrait être soumis aux mêmes restrictions que le vaccin d’AstraZeneca.

Le vaccin de Johnson & Johnson a été approuvé par Santé Canada au début du mois de mars.

Caractéristiques

  • C’est le quatrième vaccin approuvé au Canada, après ceux de Pfizer, Moderna et AstraZeneca.
  • Il est efficace à 85% un mois après l’injection.
  • Le Canada doit en recevoir 10 millions de doses au deuxième trimestre, et Ottawa dispose d’une option pour recevoir jusqu’à 28 millions de doses supplémentaires.

Avantages

  • C’est le seul vaccin anti-Covid qui ne nécessite qu’une seule dose.
  • Il est facile à conserver: il peut être entreposé jusqu’à trois mois dans un simple réfrigérateur, à une température de 2 à 8 degrés Celsius.
  • Il offre également une bonne protection contre les variants identifiés en Afrique du Sud et au Brésil.

Au Québec, il pourrait être réservé aux 45 ans et plus, comme l’est actuellement celui d’AstraZeneca, selon le directeur de la santé publique Horacio Arruda.

  • Le vaccin de J&J est associé, dit-il, à un niveau semblable de risques de thrombose que le vaccin d’AstraZeneca.

Aux États-Unis, 15 cas de thromboses ont été rapportés sur environ 8 millions de doses de Johnson & Johnson administrées.

  • Vendredi dernier, les autorités sanitaires américaines ont redonné le feu vert à l’utilisation de ce vaccin, après une pause d’une dizaine de jours pour statuer sur sa sécurité.  
Johanna Sabys