ENTREPRENEURS, GESTIONNAIRES et PROFESSIONNELS ENTREPRENEUR·E·S ET
PROFESSIONNEL·LE·S

Voici l’info qu’il vous faut:
pertinente, utile et brève

Recevez gratuitement chaque jour:

Votre adresse servira uniquement à vous envoyer nos infolettres. Vous ne recevrez pas de courriels publicitaires et vous pourrez vous désabonner en tout temps.

Un nouveau Fonds négocié en bourse utilise l’intelligence artificielle pour suivre les titres les plus populaires sur les réseaux sociaux

Publié le 7 mars 2021
par Alain McKenna

(Source: Van Eck)

  • La firme d’investissement new-yorkaise Van Eck Securities vient de lancer à la bourse de New York le FNB «BUZZ», basé sur un indice qu’elle a créé: le BUZZ NextGen AI US Sentiment Leaders.
  • Il est composé des titres de 75 sociétés qui répondent à deux critères: leur valeur boursière dépasse 5 milliards $US et elles ont été fréquemment mentionnées de façon positive sur les réseaux sociaux au cours des derniers mois.

Chaque mois, Van Eck recense à l’aide d’algorithmes inspirés de l’intelligence artificielle plus de 15 millions de publications faites sur les réseaux sociaux aux États-Unis.

  • Ces publications sont analysées automatiquement afin d’évaluer si elles auront un effet positif sur la valeur du titre de l’entreprise citée.
  • La composition de l’indice est mise à jour tous les trois mois à partir des données obtenues.

Apple, Amazon, Facebook, DraftKings, Netflix et Tesla sont parmi les titres qui composent l’indice. 

  • En 2020, son rendement a été de 67%. 
  • À titre comparatif, l’indice S&P 500 de la bourse de New York a été de 20%.

Des titres plus spéculatifs comme ceux du détaillant américain de jeux vidéo GameStop et de la chaîne de cinéma AMC, qui ont généré beaucoup de spéculation au cours des deux derniers mois, sont pour le moment absents de ce FNB.

  • Les deux sociétés valaient chacune moins de 5 milliards $US au moment de mettre l’indice à jour, au début janvier.
  • AMC vaut aujourd’hui moins de 3 milliards $US en bourse et ne sera pas considérée lors de la prochaine mise à jour.
  • GameStop vaut un peu plus de 9 milliards $US, mais l’opinion des réseaux sociaux à son sujet n’a pas été exclusivement positive ces derniers mois, ce qui devrait l’exclure également, selon Van Eck.

Baser sa stratégie d’investissement sur ce que publient les internautes sur les réseaux sociaux demeure très risqué.

  • Le FNB BUZZ a d’ailleurs perdu 3,6% en valeur lors de sa première séance en bourse, la semaine dernière.
  • Il a profité d’un regain vendredi, mais a tout de même terminé la semaine 1,6% sous sa valeur de lancement.
Alain McKenna