Trump peut-il toujours espérer un deuxième mandat? Son propre camp semble en douter

Publié le 18 oct. 2020
par Johanna Sabys

(Source: Flickr)

  • À 15 jours du scrutin présidentiel, un fossé semble se creuser entre l’optimisme exubérant affiché par le président et le pessimisme qui se propage dans son camp.
  • Face aux caméras, l’équipe présidentielle insiste sur les chances de remporter une victoire serrée contre Joe Biden le 3 novembre, mais les doutes montent en coulisse.

En public, à la télévision et dans les rassemblements, l’optimisme est de mise.

  • Trump et ses proches minimisent la pertinence des sondages qui montrent le président en retard dans les intentions de vote face au candidat démocrate.
  • Son équipe dit qu’elle s’attend à prendre l’avantage dans les États où l’issue du vote est incertaine.
  • Devant des sympathisants, le président ironisait même vendredi sur l’éventualité d’une défaite contre «le pire candidat de l’histoire»: «Pouvez-vous imaginer si je perds? (…) Peut-être devrai-je quitter le pays.»

Mais en privé, les doutes se multiplient.

  • Selon le New York Times, plusieurs responsables du parti républicain sont beaucoup moins optimistes que Trump.
  • Son directeur de campagne Bill Stepien a admis devant des cadres du parti que Trump ne peut plus beaucoup progresser avant l’élection.
  • Les assistants du président reconnaissent à quel point sa situation politique semble désastreuse.   

Jeudi dernier, le sénateur républicain Lindsey Graham, un proche allié du président, a même reconnu que les démocrates ont de bonnes chances de remporter la Maison-Blanche.

Johanna Sabys