ENTREPRENEURS, GESTIONNAIRES et PROFESSIONNELS ENTREPRENEURS ET
PROFESSIONNELS

Voici l’info qu’il vous faut:
pertinente, utile et brève

Recevez gratuitement chaque jour:

Temps des fêtes: ce qui est permis au Québec et ce qui ne l’est pas – voici l’essentiel

Publié le 24 nov. 2020
par Johanna Sabys

(Source: Pixabay)

  • Si la situation épidémiologique ne se détériore pas, des rassemblements seront autorisés pour Noël.
  • Mais sur la période de quatre jours qui a été décidée, le gouvernement demande aux Québécois de se contenter de deux rassemblements de dix personnes maximum.

Du 24 au 27 décembre:

  • Vous pouvez vous réunir deux fois, avec un maximum de 10 personnes à chaque fois.
  • Mais au cours de cette période, comme actuellement, une distance de deux mètres doit être respectée entre les personnes vivant à une adresse différente.
  • Il faut porter une attention particulière à cette distance avec les ainés de 70 ans et plus et avec les personnes à risque en raison de leur état de santé.

François Legault insiste sur les termes du «contrat moral» proposé.
Les personnes qui souhaitent se réunir avec d’autres pour célébrer les Fêtes doivent se limiter aux déplacements essentiels et accepter un confinement volontaire:

  • une semaine avant Noël, du 17 au 23 décembre;
  • une semaine après Noël, du 28 décembre au 3 janvier. 

Il est interdit de participer à une réunion:

  • si vous êtes positifs à la Covid-19;
  • si vous êtes en isolement à la suite d’un contact avec un cas confirmé;
  • si vous avez des symptômes;
  • s’il s’agit d’une fête de bureau. 

Évitez les déplacements entre les régions.

  • Les personnes qui habitent dans une région actuellement en zone rouge doivent particulièrement éviter de se déplacer vers une zone jaune et hors du Québec.
  • Les règles applicables à la zone dans laquelle une personne réside continuent de s’appliquer à cette personne même si elle se déplace dans une autre zone.


Johanna Sabys