ENTREPRENEURS, GESTIONNAIRES et PROFESSIONNELS ENTREPRENEUR·E·S ET
PROFESSIONNEL·LE·S

Voici l’info qu’il vous faut:
pertinente, utile et brève

Recevez gratuitement chaque jour:

Votre adresse servira uniquement à vous envoyer nos infolettres. Vous ne recevrez pas de courriels publicitaires et vous pourrez vous désabonner en tout temps.

Salaire horaire: l’écart entre femmes et hommes diminue

Publié le 21 nov. 2022
par Félix Côté

(Source: Pixabay)

  • Entre 1998 et 2021, le salaire horaire moyen des femmes est passé de 83% à 91% de celui des hommes, selon une analyse de l’Institut de la statistique du Québec. L’an dernier, la rémunération horaire moyenne était de 27,39 $ pour les femmes et 30,16 $ pour les hommes. 
  • Le rattrapage est particulièrement marqué dans les professions liées à la gestion, la vente, l’administration et la fabrication.

Secteurs où le salaire horaire des femmes a le plus augmenté en proportion de celui des hommes

Ratio sal. hor. F/H en 1998Ratio sal. hor. F/H en 2021
Gestion79%91%
Vente et services80%92% 
Fabrication et services publics67%79% 
Affaires, finances et administration81%90% 

À l’inverse, l’écart est resté pratiquement le même qu’il y a 23 ans dans des secteurs comme l’enseignement, les gouvernements, les transports, l’agriculture et les ressources naturelles.

  • Il a aussi peu évolué dans le secteur de la santé, mais c’est celui où les salaires horaires sont les plus similaires: celui des femmes n’y est inférieur que de 1% à celui des hommes.

Plus de différence dans le salaire total

Si l’écart global entre les genres s’est beaucoup rétréci du point de vue de la rémunération horaire, il reste important dans la rémunération salariale totale.

Le ratio de rémunération hebdomadaire femmes/hommes pour l’ensemble des professions était en 2021 de 82%, contre 91% pour la rémunération horaire.

L’ISQ explique cet écart plus grand par le fait que les femmes travaillent en moyenne moins d’heures que les hommes.

Félix Côté