ENTREPRENEURS, GESTIONNAIRES et PROFESSIONNELS Entrepreneurs, gestionnaires et professionnels du Québec

Voici l’info qu’il vous faut: pertinente, utile et brève

Recevez gratuitement chaque jour en semaine

La stratégie canadienne de l’hydrogène vise à créer 350 000 emplois d’ici 2050

Publié le 16 déc 2020
par Alain McKenna
  • Le ministre des Ressources naturelles du Canada Seamus O’Regan a publié ce midi sa Stratégie canadienne pour l’hydrogène, qui complète le plan d’action climatique présenté vendredi dernier par le gouvernement Trudeau.
  • Cette stratégie mise sur des incitatifs financiers afin de créer une demande domestique pour que l’hydrogène remplace les énergies fossiles et aide le Canada à devenir carboneutre en 2050.

Le gouvernement prévoit investir 1,5 milliard $ pour attirer des investisseurs privés qui financeront des projets de production d’hydrogène au Canada. Selon cette stratégie:

  • À elle seule, la conversion en hydrogène des réserves de gaz naturel et de pétrole de l’ouest canadien et des Maritimes pourrait créer une industrie valant 50 milliards $.
  • Le Québec et la Colombie-Britannique pourraient, de leur côté, produire un hydrogène «vert» grâce à une énergie renouvelable abondante.

Ottawa pense que la demande internationale stimulera très bientôt la croissance de l’industrie, mais qu’il faudra par contre stimuler la demande domestique.

  • La stratégie prévoit des investissements additionnels d’Ottawa dans ce sens pour les 5 à 10 prochaines années, sans les chiffrer.

Seamus O’Regan calcule que remplacer les carburants fossiles par l’hydrogène dans le transport, l’extraction des ressources et le secteur manufacturier réduira, dès 2030, de 45 millions de tonnes les émissions annuelles de CO2 au Canada.

Alain McKenna