ENTREPRENEURS, PROFESSIONNELS, INVESTISSEURS ENTREPRENEUR·ES et
PROFESSIONNEL·LES

Voici l’info qu’il vous faut:
pertinente, utile et brève

Recevez gratuitement du lundi au vendredi:

et un samedi par mois:

Votre adresse servira uniquement à vous envoyer nos infolettres. Vous ne recevrez pas de courriels publicitaires et vous pourrez vous désabonner en tout temps.

InfoBref vous est offert gratuitement grâce au soutien de:

Détecteur de rumeurs

Comment les courriels du Dr Anthony Fauci ont généré un scandale

Publié le 20 juin 2021
par Agence Science-Presse
  • Le célèbre infectiologue américain Anthony Fauci a été accusé d’avoir reconnu, dans des courriels, que le coronavirus avait été fabriqué dans un laboratoire chinois, que l’hydroxychloroquine était efficace contre la Covid-19, et que des millions d’Américains seraient morts à cause de sa propre inaction.
  • En fait, ces courriels ont été obtenus par des médias américains en vertu de la loi d’accès à l’information, et ils ne contiennent rien de scandaleux. 

Au début du mois, plus de 3000 courriels datés de janvier à juin 2020 du Dr Anthony Fauci, à la tête de l’agence fédérale qui lutte contre les maladies infectieuses, ont fait l’objet de reportages de BuzzFeed, du Washington Post et de CNN. 

  • Aucun de ces reportages n’accusait le Dr Fauci de quoi que ce soit.

Quelques heures plus tard, les mots-clics #FauciLeaks et #FauciGate se sont pourtant retrouvés parmi les plus populaires sur Twitter.

  • En parallèle, sont apparues sur les réseaux sociaux toutes sortes de théories sur des complots dont ces courriels auraient supposément confirmé l’existence. 

Ces courriels ne contiennent aucune déclaration incriminante du Dr Fauci.

Sur l’hydroxychloroquine, Fauci a répondu en mars 2020 au président du conseil scientifique français qu’il n’avait, lui non plus, aucune donnée clinique solide pour déterminer l’efficacité du médicament.

  • Et ce, malgré la «forte pression» de l’ancien président Donald Trump qui venait de vanter les bénéfices du «traitement» quelques jours plus tôt.

Sur le laboratoire chinois, un des courriels qui a le plus attiré l’attention n’était pas du Dr Fauci, mais de Kristian G. Andersen, un spécialiste de l’évolution des virus au Scripps Research Institute.

  • En janvier 2020, le biologiste a écrit à Fauci que la question de l’origine du virus était difficile à trancher, mais que ses collègues et lui considéraient que certaines parties du génome «ne semblaient pas cohérentes avec ce qu’on attend de l’évolution [naturelle]».
  • Mais, six semaines plus tard, Andersen et son équipe ont écarté l’hypothèse d’une manipulation en laboratoire. 

Les sources de ces rumeurs sont associées au parti républicain, voire à l’extrême droite américaine.

  • Le site Gateway Pundit a accusé Fauci d’être responsable de «millions de morts».
  • L’animateur de Fox News Tucker Carlson a réclamé une «enquête criminelle».
  • Et, selon le site Vox, de nombreux républicains pro-Trump en ont profité pour accuser Fauci juste au moment où ils lançaient leur campagne de financement.


Agence Science-Presse