ENTREPRENEURS, GESTIONNAIRES et PROFESSIONNELS ENTREPRENEURS ET
PROFESSIONNELS

Voici l’info qu’il vous faut:
pertinente, utile et brève

Recevez gratuitement chaque jour:

Votre adresse servira uniquement à vous envoyer nos bulletins d’information. Vous ne recevrez pas de courriels de partenaires commerciaux et vous pourrez vous désabonner en tout temps.

Attention aux raccourcis vers la bourse: les SAVS (SPAC) des technos américaines déçoivent

Publié le 24 mai 2021
par Patrick Pierra

(Source: Burak K | Pexels)

  • Depuis l’an dernier, beaucoup de jeunes entreprises vont en bourse en évitant le chemin habituel d’un premier appel public à l’épargne: elles fusionnent plutôt avec une société d’acquisition à vocation spécifique (SAVS), une sorte de «coquille vide» déjà cotée en bourse.
  • Mais après ce genre d’opération, le cours de l’action en bourse n’obtient pas forcément une bonne performance. Pour les entreprises américaines de techno qui ont procédé de cette manière entre janvier 2020 et avril 2021, le cours de l’action a plutôt baissé de 13% en moyenne.

Les données:

  • Elles viennent d’une étude faite par deux chercheurs de l’Université de Floride.
  • Entre janvier 2020 et avril 2021, 44 entreprises américaines de technologie sont entrées en bourse par l’intermédiaire d’une SAVS (ou SPAC en anglais).
  • En comparant le cours de leur action entre le jour de l’introduction en bourse et le cours de clôture le 17 mai 2021, la baisse est en moyenne de 12,6%.
  • Plus de la moitié des 44 entreprises ont même vu le cours de leur action baisser de plus de 20%.

Le contexte: 

  • Selon le Wall Street Journal, plusieurs entreprises de techno américaines qui envisageaient récemment de fusionner avec une SAVS pour entrer en bourse ont abandonné ce projet. 
  • Elles réalisent que, une fois une société cotée en bourse, il lui est difficile de maintenir une valorisation élevée si elle ne peut pas soutenir une croissance remarquablement rapide de ses revenus.
Patrick Pierra