ENTREPRENEURS, GESTIONNAIRES et PROFESSIONNELS ENTREPRENEUR·E·S ET
PROFESSIONNEL·LE·S

Voici l’info qu’il vous faut:
pertinente, utile et brève

Recevez gratuitement chaque jour:

Votre adresse servira uniquement à vous envoyer nos infolettres. Vous ne recevrez pas de courriels publicitaires et vous pourrez vous désabonner en tout temps.

Rogers paiera plus cher pour acquérir Shaw

Publié le 1er sept. 2022
par Félix Côté

(Source: Unsplash)

  • Rogers et Shaw ont convenu en juillet de repousser leur fusion au 31 décembre, soit 6 mois plus tard que prévu initialement. Ce report doit donner à Rogers le temps requis pour obtenir les autorisations règlementaires à cette transaction.
  • Hier, Rogers a annoncé que ses détenteurs d’obligations acceptaient de lui donner plus de temps pour conclure la transaction. Mais en échange, Rogers pourrait leur verser jusqu’à 775 millions $ de plus. 

Pour financer son acquisition de 26 milliards $, Rogers avait émis de nouvelles obligations en mars dernier. 

Rogers avait convenu de racheter ces obligations si la transaction n’était pas conclue avant la fin de cette année. 

Mais le processus a pris du retard. 

  • Rogers a donc demandé aux détenteurs des obligations de prolonger la date limite jusqu’au 31 décembre 2023.
  • Ils ont accepté.

En échange de cette prolongation, Rogers leur versera:

  • 520 millions $ en «frais de consentement»; et 
  • jusqu’à 255 millions $ en frais supplémentaires si la transaction n’est pas conclue le 31 décembre 2023. 
Félix Côté