ENTREPRENEURS, GESTIONNAIRES et PROFESSIONNELS ENTREPRENEURS ET
PROFESSIONNELS

Voici l’info qu’il vous faut:
pertinente, utile et brève

Recevez gratuitement chaque jour:

Votre adresse servira uniquement à vous envoyer nos bulletins d’information. Vous ne recevrez pas de courriels de partenaires commerciaux et vous pourrez vous désabonner en tout temps.

Les 20 000 travailleurs non vaccinés quitteront le réseau, assure Dubé

Publié le 16 sept. 2021
par Johanna Sabys

(Source: Amir Arabshahi / Unsplash)

  • Le ministre de la Santé Christian Dubé a confirmé aujourd’hui que les 20 000 travailleurs de la santé qui ne sont pas encore adéquatement vaccinés seront suspendus sans solde dès le 15 octobre. 
  • Mais, selon lui, leur départ pourra être compensé. Québec mise sur une réorganisation des services, et présentera la semaine prochaine son plan pour embaucher 4000 à 5000 infirmières.  

Les 20 000 travailleurs qui n’ont pas encore reçu leur 1re dose de vaccin Anti-Covid ne pourront pas être adéquatement vaccinés d’ici le 15 octobre. 

  • Même s’ils recevaient leur 1re dose aujourd’hui, ils devraient attendre au moins 4 semaines avant de recevoir la 2e
  • puis, au moins 7 jours après la 2e dose pour être totalement protégés.  

Les suspendre est «la moins pire solution», affirme François Legault:

  • Le premier ministre dit qu’il «n’aime pas» cette décision, mais qu’il ne peut pas «accepter qu’un patient vulnérable soit traité par une personne non vaccinée».
  • Christian Dubé dit lui aussi qu’il préfère un préposé aux bénéficiaires vacciné qui vient d’une agence à un employé du réseau non vacciné. 

Pour éviter les bris de service, Québec compte: 

  • recruter jusqu’à 5000 infirmières du secteur privé ou à la retraite; et 
  • réorganiser les services: Christian Dubé a demandé aux PDG des établissements de lui fournir «un plan de réorganisation des ressources».

Depuis fin août, 10 000 travailleurs supplémentaires ont reçu leurs 2 doses:

  • 89% du personnel est maintenant adéquatement vacciné; et 
  • 93% des travailleurs ont reçu au moins 1 dose.
Johanna Sabys