ENTREPRENEURS, GESTIONNAIRES et PROFESSIONNELS ENTREPRENEUR·E·S ET
PROFESSIONNEL·LE·S

Voici l’info qu’il vous faut:
pertinente, utile et brève

Recevez gratuitement chaque jour:

Votre adresse servira uniquement à vous envoyer nos infolettres. Vous ne recevrez pas de courriels publicitaires et vous pourrez vous désabonner en tout temps.

L’économie américaine envoie un signal de récession

Publié le 28 juil 2022
par Félix Côté

[Source: Unsplash]

  • Entre avril et juin, le produit intérieur brut des États-Unis a diminué de 0,9% en rythme annualisé. Le PIB avait déjà diminué au premier trimestre, de 1,6%. 
  • Lorsque l’économie se contracte pendant 2 trimestres consécutifs, on dit habituellement que l’économie est en récession. L’administration Biden refuse toutefois cette étiquette. 

Une récession entraine normalement «d’importantes pertes d’emplois et des licenciements massifs». Or, «ce n’est pas ce que nous observons actuellement», a expliqué la secrétaire au Trésor Janet Yellen pour justifier ce refus. 

  • En effet, au moins 1 million d’emplois ont été créés aux États-Unis entre avril et juin. 

Selon Janet Yellen, l’économie américaine est plutôt en «transition» vers une croissance plus stable.

Les républicains disent, à l’inverse des démocrates, qu’une récession est amorcée aux États-Unis. 

  •  «Le gouvernement vient d’annoncer ce que chaque Américain ressent depuis près d’un an. Nous sommes en récession», a dit le chef des élus républicains à la Chambre des représentants.

Un seul organisme a le pouvoir de trancher

Le Bureau national de la recherche économique détient le pouvoir officiel de déterminer les périodes de récession aux États-Unis. Mais ses décisions peuvent être annoncées avec plusieurs mois de délai. 

Félix Côté