ENTREPRENEURS, GESTIONNAIRES et PROFESSIONNELS ENTREPRENEUR·E·S ET
PROFESSIONNEL·LE·S

Voici l’info qu’il vous faut:
pertinente, utile et brève

Recevez gratuitement chaque jour:

Votre adresse servira uniquement à vous envoyer nos infolettres. Vous ne recevrez pas de courriels publicitaires et vous pourrez vous désabonner en tout temps.

Les producteurs d’érable veulent exploiter de nouvelles zones

Publié le 30 août 2022
par Félix Côté

(Source: Unsplash)

  • L’association des Producteurs et productrices acéricoles du Québec (PPAQ) demande au gouvernement Legault de lui réserver 200 000 hectares de forêt publique. 
  • Les PPAQ estiment que les retombées économiques pour le Québec seraient plus importantes si ces 200 000 hectares servaient à produire du sirop d’érable plutôt que d’être exploités par l’industrie forestière. 

L’exploitation de l’eau d’érable est plus rentable que la coupe des érables, selon ce que calcule l’association. 

Pour une même superficie forestière, les producteurs d’érable génèreraient:

  • 16 fois plus d’emplois;
  • 9 fois plus de croissance économique; et 
  • 26 fois plus de revenus en taxes et impôts.

Les producteurs d’érable du Québec ont généré des ventes d’environ 1 milliard $ l’an dernier, selon une étude de l’Université Laval, soit environ 0,2% du produit intérieur brut québécois. 

Félix Côté