ENTREPRENEURS, PROFESSIONNELS et INVESTISSEURS ENTREPRENEUR·ES et
PROFESSIONNEL·LES

Voici l’info qu’il vous faut:
pertinente, utile et brève

Recevez gratuitement du lundi au vendredi:

et chaque samedi:

Votre adresse servira uniquement à vous envoyer nos infolettres. Vous ne recevrez pas de courriels publicitaires et vous pourrez vous désabonner en tout temps.

Le prix de l’essence ne descend pas assez vite, dit CAA-Québec

Publié le 1er déc 2022
par Félix Côté
Le prix de l’essence ne descend pas assez vite, dit CAA-Québec

[photo: Sippakorn Yamkasikorn / Unsplash]

  • Le prix du litre d’essence ordinaire a récemment baissé, reflétant ainsi la diminution du prix du baril de pétrole.
  • Mais dans la majorité des régions du Québec, y compris Capitale-Nationale, l’Estrie et la Mauricie, les prix n’ont pas assez descendu et les marges sont demeurées trop élevées, dénonce CAA-Québec.

L’organisme estime que, dans plus de la moitié des régions administratives du Québec, les stations-service conservent depuis plusieurs jours une marge élevée, supérieure à 20 cents le litre.

  • Par conséquent, les automobilistes paieraient de 10 à 20 cents de trop par litre, selon les calculs de CAA-Québec. 

3 régions échappent à cette critique, et l’essence y est relativement peu chère.

  • À Montréal et Laval, le litre d’ordinaire était vendu hier en moyenne 1,56 $, soit 2 à 3 cents de moins que le prix que CAA jugeait «raisonnable» dans ces régions. 
  • Dans l’Outaouais, le prix du litre était en moyenne de 1,51 $, soit 2 cents de moins que le prix raisonnable.
Félix Côté