Politique

L’essentiel de l’actualité politique au Québec et au Canada

Johanna Sabys

avec Johanna Sabys

Journaliste à InfoBref

Ottawa prolonge ses programmes d’aides aux entreprises jusqu’en juin

Publié le 3 mars 2021
Ottawa prolonge ses programmes d’aides aux entreprises jusqu’en juin

La ministre des Finances Chrystia Freeland (Photo YouTube)

  • La Subvention salariale d’urgence, la Subvention d’urgence pour le loyer commercial et l’indemnité de confinement sont maintenus jusqu’au 5 juin. Les montants qui seront versés aux entreprises restent inchangés.
  • La ministre des Finances Chrystia Freeland indique que le coût de leur prolongement du 13 mars au 5 juin est estimé à 14 milliards $ pour la Subvention salariale d’urgence et à 2 milliards $ pour les deux autres programmes. Depuis le début de la pandémie, plus de cinq millions de Canadiens ont reçu la Subvention salariale (coût: 83,5 milliards $) et 129 000 entreprises ont bénéficié de l’aide fédérale pour le loyer commercial (coût: 4,4 milliards $).

Les députés fédéraux bloquent le projet de déclaration de revenus unique au Québec

Publié le 2 mars 2021
  • Le projet de loi déposé par le Bloc québécois n’a pas été adopté hier en comité parlementaire à Ottawa. Le NPD est le seul autre parti à avoir appuyé la proposition. Les députés du Parti conservateur se sont abstenus, alors qu’ils avaient soutenu le projet en janvier dernier.
  • Le projet de loi demandait à la ministre des Finances Chrystia Freeland d’entamer des discussions avec le gouvernement québécois en vue d’instaurer une déclaration de revenus unique administrée par Québec. Il s’agissait d’une demande du gouvernement Legault, soutenue par une motion de l’Assemblée nationale.

Les variants pourraient s’imposer avant qu’on ressente les bénéfices de la vaccination

Publié le 2 mars 2021
Les variants pourraient s’imposer avant qu’on ressente les bénéfices de la vaccination

(Source: Bureau du premier ministre)

  • Le ministre de la Santé Christian Dubé a «peur» que les variants se propagent davantage. Québec prend cette menace en compte dans ses décisions, a-t-il dit hier, alors que François Legault doit se prononcer cet après-midi sur le maintien des mesures en vigueur.
  • On peut parler «d’une course entre les variants et la vaccination», explique à InfoBref le professeur en santé publique Benoît Mâsse. Et les dernières données semblent suggérer que «les variants vont prendre le dessus avant que les bénéfices de la vaccination soient substantiels». 

La situation reste pour l’instant stable, mais les variants pourraient faire grimper rapidement le nombre d’infections. Christian Dubé évoquait hier un «calme avant la tempête» en soulignant la progression du variant britannique dans la région de Montréal.

  • 12 à 15% de l’ensemble des cas positifs à la Covid-19 sont dus à un variant.
  • Si les variants continuent de se propager, «cela peut devenir très dangereux», craint Christian Dubé.

À 17 h, le premier ministre doit annoncer si les allégements en vigueur depuis le 26 février vont perdurer au-delà du congé scolaire.

François Legault avait dit que ces allégements devaient se prolonger après le 5 mars. Mais le directeur de la santé publique Horacio Arruda avait précisé que la situation devrait être réévaluée.

  • Québec a pris une journée de plus pour prendre sa décision. 

Le gouvernement doit rester prudent, croit Benoît Mâsse, «même s’il est difficile de revenir en arrière».

  • «On sait que l’assouplissement des restrictions sanitaires facilite la propagation des variants.»
  • La vaccination doit prendre plus d’avance sur les variants, dit-il, si Québec veut maintenir les assouplissements. 
Johanna Sabys
En savoir plus En savoir plus

La Loi sur le divorce prendra davantage en compte la violence familiale

Publié le 2 mars 2021
  • Les modifications qui viennent d’être apportées à la Loi fédérale sur le divorce visent à contrer la violence familiale et à protéger l’intérêt de l’enfant.
  • Le texte n’avait pas été modifié depuis 20 ans. La Loi ne mentionnait pas la violence familiale. Elle est maintenant incluse dans la législation nationale qui établit désormais une liste de facteurs que les tribunaux doivent considérer en évaluant l’intérêt de l’enfant: les mauvais traitements corporels ou psychologiques infligés à un membre de la famille, les menaces, le harcèlement, les abus sexuels et l’exploitation financière. 

Les pharmaciens vont participer à la vaccination contre la Covid-19

Publié le 2 mars 2021
Les pharmaciens vont participer à la vaccination contre la Covid-19

(Source: Pexels)

  • À partir du 15 mars, les Montréalais pourront prendre rendez-vous dans 350 pharmacies de la métropole – dont la liste sera dévoilée dans les prochains jours – pour y être vaccinés, a indiqué le ministre de la Santé Christian Dubé.
  • Québec a conclu une entente avec l’Association québécoise des pharmaciens propriétaires (AQPP) pour accélérer la vaccination des aînés, allégeant ainsi la charge des travailleurs de la santé. La participation des pharmaciens sera étendue par la suite aux autres régions.

Qu’est-ce qui différencie le vaccin d’AstraZeneca de ceux de Pfizer et Moderna?

Publié le 1er mars 2021
Qu’est-ce qui différencie le vaccin d’AstraZeneca de ceux de Pfizer et Moderna?

(Source: AstraZeneca)

  • Le troisième vaccin anti-Covid approuvé par Santé Canada vendredi dernier est différent des deux premiers vaccins qui ont reçu le feu vert canadien.
  • Le vaccin d’AstraZeneca, développé par l’Université d’Oxford, est moins efficace et il n’est pas recommandé pour les personnes âgées de plus de 65 ans. Mais, contrairement aux deux autres, il peut être conservé dans un simple réfrigérateur. 

Le vaccin d’AstraZeneca se distingue par trois caractéristiques.

Il est efficace à 62%. Les vaccins de Pfizer et Moderna, eux, sont efficaces à 95%. 

Il n’est pas recommandé aux plus de 65 ans par le Comité consultatif national de l’immunisation (CCNI) canadien.

  • Le comité juge que les données sur ce groupe d’âge sont encore insuffisantes.
  • Son avis n’est pas contraignant. Mais certains pays, dont la France et l’Allemagne, ont déjà choisi de ne pas l’administrer aux plus de 65 ans.

Les deux autres vaccins ne font pas l’objet d’une restriction sur les adultes auxquels ils peuvent être administrés.

Il se conserve entre 2 et 8 degrés Celsius pendant six mois.

  • Il est donc plus simple à conserver et à transporter que les deux premiers vaccins, qui nécessitent des congélateurs.

Ottawa a réservé 24 millions de doses du vaccin d’AstraZeneca.

  • La majorité doit arriver des États-Unis entre avril et septembre.
  • Deux millions de doses seront produites par le Serum Institute en Inde, dont 500 000 doses qui pourraient être livrées cette semaine.
Johanna Sabys
En savoir plus En savoir plus

Local ne veut pas forcément dire santé, met en garde la Coalition Poids

Publié le 1er mars 2021
Local ne veut pas forcément dire santé, met en garde la Coalition Poids

(Source: Pixabay)

  • Dans sa dernière enquête, la Coalition Poids démontre que la tendance vers l’achat local profite à des aliments ultra-transformés et de faible qualité nutritive.
  • L’organisme québécois, dont l’une des missions est de prévenir l’obésité et les maladies chroniques, s’inquiète de voir qu’un tiers des Québécois ont augmenté leur consommation de malbouffe depuis le début de la pandémie. 

Selon un sondage Léger, les aliments locaux sont perçus comme des aliments santé par 76% des Québécois.  

Or, le dernier rapport de Coalition Poids révèle que parmi les produits promus comme étant québécois:

  • un aliment sur deux est ultra-transformé; et
  • quatre aliments sur dix sont trop sucrés, trop salés ou trop gras.

Le problème: ces aliments sont reconnus comme nuisibles pour la santé. Ils contribuent au développement de l’obésité, de maladies cardiovasculaires, de certains cancers et du diabète de type 2.  

C’est pourquoi l’organisme recommande à Ottawa et Québec:

  • d’encadrer la promotion des produits nuisibles pour la santé, comme les boissons sucrées et les aliments ultra-transformés;
  • de valoriser davantage les aliments locaux peu ou pas transformés, comme les fruits et les légumes; et
  • de ne pas subventionner les entreprises qui produisent des aliments qui ont des effets néfastes sur la santé
Johanna Sabys
En savoir plus En savoir plus

Ottawa autorise le projet d’expansion du port de Contrecœur

Publié le 1er mars 2021
  • Le projet d’agrandissement du port de Contrecœur, près de Sorel-Tracy, sur la rive sud de Montréal, vient d’être approuvé par le ministre de l’Environnement Jonathan Wilkinson, à la suite du processus d’évaluation environnementale.
  • Selon l’Administration portuaire de Montréal (APM), le projet doit créer 5000 emplois pendant sa phase de construction et plus de 1000 emplois permanents pour son exploitation. Les travaux permettront au port d’accueillir jusqu’à 1,2 million de conteneurs à partir de 2024. Québec doit financer la moitié de l’investissement total de 111 millions $.

La directrice financière de Huawei est de retour devant la Cour

Publié le 1er mars 2021
  • Meng Wanzhou, fille du fondateur du géant chinois des télécoms Huawei, est de retour devant la Cour suprême de la Colombie-Britannique qui tranchera – à la fin des audiences mi-mai – si elle sera ou non extradée aux États-Unis.
  • Depuis plus de deux ans, les avocats de Meng Wanzhou tentent d’empêcher son extradition en affirmant que les droits de leur cliente ont été bafoués. La directrice financière a été arrêtée fin 2018 à l’aéroport de Vancouver, à la demande des États-Unis qui veulent la juger pour fraude bancaire. Ils l’accusent d’avoir menti à la Banque HSBC sur les liens entre Huawei et une filiale qui vendait des équipements de télécoms à l’Iran. 

Les septuagénaires de Montréal et Laval peuvent désormais prendre rendez-vous pour se faire vacciner

Publié le 1er mars 2021
Les septuagénaires de Montréal et Laval peuvent désormais prendre rendez-vous pour se faire vacciner

(Source: Unsplash)

  • C’est au tour des Montréalais et des Lavallois âgés de 70 ans et plus de prendre rendez-vous pour leur vaccination contre la Covid-19.
  • Le ministre de la Santé Christian Dubé indique que plus de 200 000 rendez-vous ont déjà été fixés pour les deux prochaines semaines.

Les groupes d’âge visés varient «d’une région à l’autre», rappelle-t-il, en raison de la situation épidémiologique et du nombre de vaccins disponibles.

La vaccination des personnes âgées avait débuté jeudi dernier par les 85 ans et plus, à Laval et dans les Laurentides.

  • Elle a commencé aujourd’hui à Montréal et dans la région de Lanaudière et doit s’étendre progressivement à toute la province.

Par ailleurs, la vaccination est presque terminée dans les résidences privées pour personnes âgées: 115 000 résidents des RPA ont reçu une première dose.

  • Québec a d’ailleurs dépassé son objectif de vacciner 75% des résidents.

Jusqu’à maintenant, près de 440 000 personnes au total ont reçu une première dose de vaccin.

Pour prendre rendez-vous, le plus simple est de le faire en ligne. Il est également possible d’appeler au 1 877 644-4545.

Johanna Sabys
En savoir plus En savoir plus

Le bilan Covid se stabilise malgré la présence de variants

Publié le 28 fév 2021
  • Ces derniers jours, la moyenne du nombre d’infections quotidiennes est restée inférieure à 800 cas. Le nombre d’hospitalisations demeure très proche de 600.
  • Le ministre de la Santé Christian Dubé juge ce bilan «encourageant», mais il ajoute que «ce n’est pas le moment de relâcher nos efforts», particulièrement à cause des variants. Les autorités ont confirmé hier que 137 cas de Covid ont été causés par un variant. Plus de 1000 autres cas probablement causés par un variant sont actuellement en cours d’analyse.

Dominique Anglade: Québec doit en faire plus pour les femmes

Publié le 28 fév 2021
Dominique Anglade: Québec doit en faire plus pour les femmes

La cheffe du Parti libéral du Québec Dominique Anglade (Twitter)

  • Selon la cheffe du Parti libéral, le gouvernement Legault «ne saisit pas l’impact réel» de la crise sanitaire sur les femmes – «frappées de plein fouet» par la pandémie depuis un an.
  • Dans une entrevue à La Presse Canadienne, Dominique Anglade demande «une véritable prise de conscience» et «des gestes concrets», comme créer des milliers de places en garderie, attribuer des contrats publics aux femmes entrepreneures, ou implanter une analyse systématique de l’impact des projets de loi sur les femmes.