ENTREPRENEURS, GESTIONNAIRES et PROFESSIONNELS ENTREPRENEUR·E·S ET
PROFESSIONNEL·LE·S

Voici l’info qu’il vous faut:
pertinente, utile et brève

Recevez gratuitement chaque jour:

Votre adresse servira uniquement à vous envoyer nos infolettres. Vous ne recevrez pas de courriels publicitaires et vous pourrez vous désabonner en tout temps.

Ottawa prépare un plan pour verdir l’industrie du béton et du ciment

Mis à jour le 11 août 2022
par Johanna Sabys

(Source: Ciment McInnis)

  • L’industrie canadienne du ciment s’engage à collaborer avec le gouvernement fédéral pour réduire ses émissions de gaz à effet de serre (GES) d’ici 2030, et pour atteindre ensuite la carboneutralité d’ici 2050.
  • Le ministre de l’Innovation, des Sciences et de l’Industrie François-Philippe Champagne croit que le Canada pourrait devenir un «chef de file mondial dans le domaine du béton vert». 

Ottawa et l’Association canadienne du ciment ont pour objectif de réduire les émissions de GES de l’industrie:

  • d’au moins 15 mégatonnes d’ici 2030;
  • puis, d’au moins 4 mégatonnes par an les années suivantes.

D’ici la fin de l’année, Ottawa doit présenter un plan pour atteindre ces objectifs.

  • Un groupe de travail «industrie-gouvernement» sera chargé de «soutenir les efforts de décarbonisation du secteur».

Ce plan devrait:

  • créer une chaîne d’approvisionnement à faibles émissions au Canada; et
  • coordonner la recherche et les investissements dans le développement de technologies, de produits et de procédés pour réduire les émissions de GES lors de la fabrication du ciment et du béton.

Selon Ottawa, l’industrie du béton et du ciment était responsable en 2017 de 1,5% des émissions canadiennes de GES.

Johanna Sabys