ENTREPRENEURS, GESTIONNAIRES et PROFESSIONNELS ENTREPRENEUR·E·S ET
PROFESSIONNEL·LE·S

Voici l’info qu’il vous faut:
pertinente, utile et brève

Recevez gratuitement chaque jour:

Votre adresse servira uniquement à vous envoyer nos infolettres. Vous ne recevrez pas de courriels publicitaires et vous pourrez vous désabonner en tout temps.

Un juge rejette les plaintes pour pratiques anticoncurrentielles contre Facebook

Mis à jour le 29 juin 2021
par Félix Côté

(Source: Christoph Scholz)

  • Aux États-Unis, un juge fédéral du District de Columbia a rejeté les plaintes portées contre Facebook en décembre par l’autorité américaine de la concurrence (FTC) et par les procureurs de 48 états et territoires. Elle alléguait que l’entreprise élimine systématiquement ses concurrents pour obtenir un monopole. 
  • Facebook avait notamment acquis deux applications qui lui faisaient de l’ombre: Instagram en 2012 et WhatsApp en 2014. Selon la FTC, ces acquisitions avaient engendré une situation de monopole des médias sociaux. 

La FTC et les états plaignants souhaitaient:

  • que Facebook cède Instagram et WhatsApp à des tierces parties; et
  • que les futures acquisitions de Facebook soient sujettes à l’approbation réglementaire des autorités. 

Or, selon le juge fédéral:

  • la FTC n’a pas démontré que Facebook détient le monopole sur le marché des réseaux sociaux; et 
  • la demande des états pour que Facebook se départisse d’Instagram et de WhatsApp survient trop longtemps après leur acquisition. 

Suite au rejet des plaintes, l’action de Facebook (Nasdaq: FB) a grimpé hier de plus de 4%, ce qui a porté pour la première fois la capitalisation boursière de l’entreprise au-delà du seuil symbolique des 1000 milliards $US. 

Félix Côté