ENTREPRENEURS, GESTIONNAIRES et PROFESSIONNELS ENTREPRENEUR·E·S ET
PROFESSIONNEL·LE·S

Voici l’info qu’il vous faut:
pertinente, utile et brève

Recevez gratuitement chaque jour:

Votre adresse servira uniquement à vous envoyer nos infolettres. Vous ne recevrez pas de courriels publicitaires et vous pourrez vous désabonner en tout temps.

La peur de l’inflation alimente l’inflation

Publié le 3 août 2022
par Félix Côté

(Source: Unsplash)

  • En augmentant ses taux d’intérêt, la Réserve fédérale américaine (Fed) peut encore éviter une récession aux États-Unis tout en ramenant l’inflation à un niveau plus normal. C’est ce qu’a dit le président de la succursale de Saint Louis de la Fed, James Bullard, dans un discours à New York. 
  • Mais pour que cela fonctionne, a-t-il précisé, il faut que les consommateurs et les entreprises aient confiance que la Fed puisse effectivement réduire l’inflation.

Si, au contraire, une majorité d’Américains craignent que les prix continuent d’augmenter, beaucoup vont chercher à se protéger en adoptant des comportements qui alimentent l’inflation. 

  • Les employés vont continuer à demander d’importantes augmentations de salaire.
  • Les consommateurs vont préférer acheter plus vite par crainte que les prix n’augmentent encore. 
  • Les entreprises vont continuer à augmenter leurs prix. 

Les taux vont probablement encore augmenter aux États-Unis

Dans une entrevue à CNBC, Bullard a reconnu que l’inflation est actuellement plus élevée que ce à quoi il s’attendait au dernier trimestre. 

  • Il a estimé que les taux de la Fed pourraient encore augmenter de 1,5%. 
  • Ces taux passeraient alors d’une fourchette de 2,25% et 2,5% actuellement à 3,75% et 4% d’ici la fin de l’année. 
Félix Côté