ENTREPRENEURS, PROFESSIONNELS, INVESTISSEURS ENTREPRENEUR·ES et
PROFESSIONNEL·LES

Voici l’info qu’il vous faut:
pertinente, utile et brève

Recevez gratuitement du lundi au vendredi:

et un samedi par mois:

Votre adresse servira uniquement à vous envoyer nos infolettres. Vous ne recevrez pas de courriels publicitaires et vous pourrez vous désabonner en tout temps.

InfoBref vous est offert gratuitement grâce au soutien de:

Entrevue

Réunions pendant les Fêtes: jusqu’à 20 personnes

Mis à jour le 5 janv. 2022
par Johanna Sabys
Réunions pendant les Fêtes: jusqu’à 20 personnes

(Source: Pixabay)

  • À compter du 23 décembre, jusqu’à 20 personnes adéquatement vaccinées contre la Covid-19 seront autorisées à se réunir lors de rassemblements privés. 
  • Le gouvernement veut «responsabiliser la population», explique à InfoBref le professeur André Veillette, immunologiste à l’Institut de recherches cliniques de Montréal. Il se dit toutefois «déçu» que Québec n’informe pas davantage «sur comment se protéger, au-delà de la vaccination, pour minimiser les risques d’attraper la Covid-19». 

Le ministre de la Santé Christian Dubé a annoncé cet après-midi qu’il sera possible, comme l’espérait François Legault, de fêter Noël avec 20 convives à la maison.

«On va dans la bonne direction», croit le professeur André Veillette. 

  • Certes, le nombre de cas augmente; et
  • le variant Omicron reste à surveiller; mais
  • les Québécois sont vaccinés. 

Le gouvernement ne peut pas «continuellement faire la police», dit-il. 

«Certaines personnes allaient de toute façon se réunir à plus de 10 personnes» pendant les Fêtes.

Mais il devrait donner les outils nécessaires pour limiter la propagation. 

L’immunologiste recommande:  

  • d’utiliser des tests rapides avant de se rassembler;  
  • d’éviter de se réunir dans des sous-sols et des appartements mal ventilés; et 
  • surtout d’ouvrir la fenêtre une fois par heure pour faire circuler l’air lorsqu’on reçoit des invités.  

Par ailleurs, selon lui, toutes les personnes qui ont des symptômes et ne sont pas adéquatement vaccinées ne devraient pas participer à des partys de Noël.  

Une 3e dose pour les groupes prioritaires et les 60 ans et plus

Les 60 à 69 ans deviennent admissibles à une 3e dose de vaccin, que la moitié des 70 ans et plus ont déjà reçue.

  • Les travailleurs de la santé, les personnes qui souffrent de maladie chronique, les femmes enceintes, et les habitants de régions isolées peuvent dès aujourd’hui recevoir une dose de rappel.
  • Les 60 ans et plus pourront la recevoir à compter de janvier.
Johanna Sabys