ENTREPRENEURS, GESTIONNAIRES et PROFESSIONNELS ENTREPRENEUR·E·S ET
PROFESSIONNEL·LE·S

Voici l’info qu’il vous faut:
pertinente, utile et brève

Recevez gratuitement chaque jour:

Votre adresse servira uniquement à vous envoyer nos infolettres. Vous ne recevrez pas de courriels publicitaires et vous pourrez vous désabonner en tout temps.

Pandora Papers: Québec se dit «déterminé» à lutter contre l’évasion fiscale

Publié le 4 oct. 2021
par Johanna Sabys

Eric Girard et François Legault (Source: Twitter / Émilie Nadeau)

  • Les révélations du Consortium international des journalistes d’investigation (ICIJ) sont «troublantes et inacceptables», affirme le ministre des Finances Eric Girard. 
  • Le gouvernement Legault promet de nouvelles mesures dans le prochain budget et souligne l’efficacité du groupe d’intervention spécialisé en planifications fiscales internationales de Revenu Québec, qui a récupéré 2 milliards $ au cours des 5 dernières années. 

Selon Eric Girard, les révélations des Pandora Papers [notre article d’hier matin] démontrent une fois de plus que la lutte contre l’évasion fiscale doit se poursuivre et être menée à l’échelle internationale. 

Québec est «déterminé» à travailler, «en collaboration avec le gouvernement fédéral et les organisations internationales», pour que «chacun paie sa juste part en s’acquittant de ses obligations fiscales». 

En juin, Québec a adopté une loi sur la transparence des entreprises.

  • Cette loi comprend des mesures pour lutter contre les paradis fiscaux, l’évasion fiscale, le blanchiment d’argent et la corruption. 

De nouvelles mesures à venir: 

  • Selon le ministre, d’autres mesures seront inscrites dans le prochain budget.
  • Elles permettront de modifier l’application des pénalités qui visent «les promoteurs de planifications fiscales agressives» pour les responsabiliser davantage. 

Revenu Québec étudie «avec attention» les révélations des Pandora Papers. 

  • «Si cette analyse démontre que des Québécois n’ont pas respecté leurs obligations fiscales, Revenu Québec agira avec diligence.» 
Johanna Sabys