ENTREPRENEURS, GESTIONNAIRES et PROFESSIONNELS ENTREPRENEUR·E·S ET
PROFESSIONNEL·LE·S

Voici l’info qu’il vous faut:
pertinente, utile et brève

Recevez gratuitement chaque jour:

Votre adresse servira uniquement à vous envoyer nos infolettres. Vous ne recevrez pas de courriels publicitaires et vous pourrez vous désabonner en tout temps.

La première ministre britannique a dû renoncer à ses réformes économiques

Publié le 16 oct. 2022
par Johanna Sabys

Liz Truss et son nouveau ministre des Finances Jeremy Hunt (Source: Gouvernement britannique)

  • Liz Truss, qui est arrivée au pouvoir début septembre, a dû ces derniers jours congédier son ministre des Finances et revenir sur les importantes dépenses et baisses d’impôts présentées par son gouvernement fin septembre. 
  • La nouvelle première ministre et chef du Parti conservateur britannique a été très critiquée ces dernières semaines. Son mini-budget avait fait chuter la monnaie britannique et grimper les taux d’intérêt. 

Liz Truss a reconnu hier dans le quotidien The Sun que le Royaume-Uni devait «maintenir la confiance des marchés» s’il voulait atteindre «une forte croissance» économique «avec peu d’impôts».   

Johanna Sabys