ENTREPRENEURS, GESTIONNAIRES et PROFESSIONNELS ENTREPRENEURS ET
PROFESSIONNELS

Voici l’info qu’il vous faut:
pertinente, utile et brève

Recevez gratuitement chaque jour:

Votre adresse servira uniquement à vous envoyer nos bulletins d’information. Vous ne recevrez pas de courriels de partenaires commerciaux et vous pourrez vous désabonner en tout temps.

Les experts fédéraux sont défavorables au projet de GNL Québec

Publié le 16 juin 2021
par Johanna Sabys
  • Pêches et Océans Canada et Parcs Canada ont exprimé des réserves sur le projet de GNL Québec de construire une usine de liquéfaction de gaz naturel à Saguenay.
  • Dans les avis finaux qu’ils ont transmis à l’Agence d’évaluation d’impact du Canada (AEIC), les deux ministères doutent sérieusement des solutions proposées par l’entreprise pour exploiter son terminal sans nuire aux mammifères marins du Saint-Laurent, et en particulier aux bélugas.

Parcs Canada estime qu’il vaut mieux ne pas aller de l’avant avec ce projet qui ferait considérablement augmenter le trafic maritime.

Pêches et Océans Canada est en désaccord avec l’interprétation des résultats et les conclusions du promoteur sur les impacts du projet sur les mammifères marins.

Selon le ministère fédéral:

  • il reste moins de 900 bélugas dans le fleuve Saint-Laurent et dans le Saguenay; et
  • l’embouchure de cette rivière est l’un des derniers endroits où le bruit du trafic maritime est relativement bas. 

Au Québec, le Bureau d’audiences publiques sur l’environnement (BAPE) avait jugé en mars dernier que le projet représentait plus de risques que d’avantages. 

Fin avril, le gouvernement Legault a annoncé qu’il rendrait sa décision sur le projet de GNL d’ici la fin de l’été. 

Johanna Sabys