ENTREPRENEURS, GESTIONNAIRES et PROFESSIONNELS Entrepreneurs, gestionnaires et professionnels du Québec

Voici l’info qu’il vous faut: pertinente, utile et brève

Recevez gratuitement chaque jour en semaine

Les 3 millions d’emplois détruits par la pandémie ne seront pas récupérés avant 2025, dit le Conference Board du Canada

Publié le 30 sept. 2020
par Alain McKenna
  • Tant que la situation économique demeure instable, les entreprises canadiennes repousseront des investissements et des embauches, ce qui va ralentir la croissance économique.
  • Depuis son sommet du début mars, le taux d’emploi a diminué de 15,6 points de pourcentage et le nombre d’heures travaillées par semaine a chuté du quart.

C’est un cercle vicieux:

  • En investissant moins, les entreprises limitent non seulement leur croissance, elles ont aussi un effet négatif sur le PIB national.
  • Tant que l’économie restera au ralenti, les entreprises demeureront inquiètes et dépenseront moins, ce qui nuit un peu plus à leur croissance.

Le rebond provoqué par la réouverture de l’économie a été de courte durée: la croissance du PIB a déjà ralenti entre juin et juillet, écrit le Conference Board, dans son rapport trimestriel sur l’économie canadienne.

Dans ce contexte d’une économie au ralenti, le think tank canadien ne voit pas l’emploi revenir à des niveaux d’avant la pandémie avant 4 ans au moins.

  • «C’est un gouffre béant qu’il faudra refermer pour que l’économie canadienne revienne à la normale», conclut l’organisme.
Alain McKenna

Dernières nouvelles